Effectuez une belle défiscalisation immobilière avec la loi Duflot

1

La défiscalisation immobilière a de l’avenir avec la loi Duflot…

Un constat difficile avec la crise financière

La crise se répercute sur tout le monde et tous les secteurs. En 2013, l’état de crise est avéré et persistant. Les concitoyens du monde doivent croire que leur gouvernement s’y complaise. Cela n’est bien sûr que supposition et vocifération, nous aimerions tous sortir de cet engrenage qui ne semble pas disposer d’un aboutissement commun. Chaque état ou groupement comme l’Union Européenne tient à trouver de nouvelles solutions et engagements à prendre afin de pouvoir mettre un terme à la situation financière et économique désastreuse.

Aucun secteur n’est à l’abri, encore moins l’immobilier, qui est bien souvent en première ligne de mire lorsqu’il y a des déficits budgétaires.

Qui dit crise, dit rupture d’un équilibre selon le secteur, ce qui engendre par conséquent des mesures de rétablissement. Actuellement, il s’agit de restrictions monétaires. L’argent manque aussi bien aux services publics, aux banques et à la population.

 Un appartement trouvé grâce à la défiscalisation immobilière

De ce fait, l’investissement immobilier paye les répercussions. Et une certaine crise du logement vient s’ajouter à la longue liste de pénuries que tente de gérer  le gouvernement socialiste en France. Pour y remédier rapidement, l’Etat a mis en place des lois. Le besoin de locations étant perpétuel et demeure une urgence qui n’a pas encore trouvé de solutions adéquates.

Ces lois ont donc pour but de relever le nombre de logements mis à disposition des locataires. La loi Duflot (anciennement loi Scellier) propose des avantages fiscaux aux personnes qui décident d’acheter des logements neufs qu’ils mettront par la suite en location. Le procédé est simple : un particulier décide d’investir dans un logement neuf qui dépend de cet amendement. A la suite de cet achat, il convient de mettre en location son bien durant neuf ans minimum à un locataire répondant à des critères spécifiques. Celui-ci devra disposer des ressources annuelles plafonnées à 36.502 € pour une personne seule par exemple ou jusqu’à 114.315€ pour un couple ou un personne seule ayant trois personnes sous sa responsabilité.

Les loyers appliqués seront réglementés par l’Etat et en dessous de ceux pratiqués sur le marché de l’immobilier actuel. En contrepartie, l’investisseur récupère (en moyenne) jusqu’à 18% du prix d’achat de son logement via une réduction annuelle d’impôts qui s’effectue durant tout le temps de location. C’est une défiscalisation immobilière intéressante.

De cette manière l’Etat peut proposer des locations aux demandeurs dans des zones géographiques stratégiques.

Pour connaitre avec précision les départements qui font partie du dispositif, consultez le site institut-defiscalisation.fr. Vous pourrez aussi calculer la réduction fiscale dont vous bénéficierez.

Share.

Un commentaire

  1. Bonjour,

    je me permet de commenter car en lisant votre article j’ai tiqué sur cette phrase : “En contrepartie, l’investisseur récupère (en moyenne) jusqu’à 18%”.

    Ainsi ma question est la suivante : pourquoi dites vous en moyenne ?

    Jusqu’à preuve du contraire, cette réduction fiscale n’est pas flottante et est effective au moment de la signature du contrat.

    Merci pour votre réponse.

Powered by themekiller.com