Trois choses à savoir avant d’acheter une prothèse auditive !

0

En France, le nombre de personnes présentant un déficit auditif important augmente. Et pour cause, certains hésitent lorsqu’il s’agit d’être appareillé. En effet, avant de prendre une telle décision, mieux vaut bien se renseigner. A partir de quand doit-on se décider à être appareillé ? Comment fonctionne une prothèse auditive ? Quels sont les types de prothèse qui conviennent ? Voici quelques conseils à connaître avant d’être appareillé afin de bien choisir votre prothèse.

 

A partir de quand être appareillé ?

Certains décisions sont difficiles à prendre, notamment lorsqu’il s’agit de décisions qui affecteront votre quotidien. Ainsi, lorsqu’on commence à moins bien entendre ou à moins bien voir, il n’est pas si facile d’accepter de porter des lunettes ou une prothèse auditive. Toutefois, se renseigner en amont permet de mieux comprendre le traitement et donc de l’accepter. Ainsi, lorsqu’il est question de porter un appareil auditif, plusieurs questions peuvent se poser. Notamment en ce qui concerne le moment à partir duquel un tel appareil devient nécessaire. Si un premier rendez-vous chez votre ORL est toujours nécessaire, quelques informations peuvent vous aider à prendre la meilleure décision.

Le port d’une prothèse auditive se décide en fonction de deux critères. Le premier concerne bien sûr le niveau de votre audition. Ainsi, si vous avez subi une perte auditive de plus de 30 décibels, vous faites partie des personnes susceptibles d’être appareillées. 30 décibels, cela correspond à une conversation à voix basse. Si vous avez du mal à entendre de telles conversations, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

L’autre critère est le handicap ressenti. Si cela vous gêne dans votre quotidien, il serait bon d’entamer les démarches. Le site maison-appareil-auditif.com vous propose de découvrir une importante sélection de prothèses.

 

Comment choisir sa prothèse ?

Vient ensuite la question de la prothèse auditive en elle-même. C’est souvent ce qui inquiète le plus toute personne étant susceptible de porter un appareil suite à une importante perte d’audition. En effet, on imagine souvent un appareil encombrant et peu confortable. Mais de nouvelles solutions existent et devraient convenir à quiconque en a besoin. Plusieurs critères entrent en jeu : notamment le contour de votre oreille et la manière de poser la prothèse. La première question qui se pose est celle du type d’appareil en fonction de votre perte auditive.

A noter que ce choix ne se fait pas sans l’aval d’un spécialiste. Celui-ci va choisir une prothèse auditive en fonction du gain qui est nécessaire pour vous permettre de retrouver un confort auditif acceptable. Ensuite, l’âge et le confort peuvent être des critères de choix. Selon votre âge mais aussi selon votre mode de vie. Il y a donc bien une prothèse pour chacun !

L’appareil peut ainsi être situé soit derrière votre oreille. Un tube translucide est installé et sert à véhiculer le son jusqu’à un embout qui se place à l’intérieur de l’oreille. Ces dispositifs conviennent pour une perte d’audition légère et sérieuse.

 

Est-il possible d’essayer la prothèse ?

Tous les praticiens sont obligés de vous laisser la prothèse auditive sélectionnée pendant 15 jours. Cela vous permet à la fois de vous y habituer mais aussi de prendre conscience de la différence que cela implique. Vous êtes ainsi capable de faire le meilleur choix possible. Si l’appareil ne vous convient pas, une autre solution peut alors être envisagée.

Porter un appareil auditif est une décision importante, mieux vaut donc ne pas se précipiter. Ces 15 jours devraient vous servir à prendre une décision définitive. Vous retrouverez ainsi un confort d’écoute tout à fait convenable pour votre vie de tous les jours !

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com