Comment choisir son système d’épuration individuel?


Comment choisir son système d'épuration individuel?

Vous avez des projets de construction plein la tête? Vous êtes d’ores et déjà propriétaire d’un terrain? Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant que la grande aventure ne débute? L’excitation doit être à son comble! Vous ne vous êtes jusqu’alors pas penché sur la question du traitement de vos futures eaux usées? Cet article vous livre tout ce qu’il y a à savoir. 

En France comme ailleurs, nombreuses sont les habitations qui ne sont pas raccordées au système d’assainissement collectif, également appelé tout-à-l’égout. Il incombe au propriétaire ou futur propriétaire de se renseigner quant à ce point. Comment? En questionnant simplement la mairie. Cette dernière a en sa possession plusieurs cartes sur lesquelles sont répertoriées les différentes zones soumises au système d’assainissement collectif. Si votre terrain n’en fait pas partie et puisqu’il est obligatoire d’assainir ses eaux usées, il vous faut alors vous tourner vers un système d’assainissement individuel.

Micro-station d’épuration ou fosse toutes eaux: que choisir?

Il existe deux systèmes d’assainissement non collectif ou individuel (ANC): la micro-station d’épuration et la fosse toutes eaux. Si le choix vous revient et ne vous est nullement imposé, il doit toutefois être influencé par plusieurs critères.

Si la maison que vous êtes sur le point de construire n’a pas vocation à être votre habitation principale, mieux vaut vous tourner vers la fosse toutes eaux. En effet, pour fonctionner de manière optimale, la micro-station d’épuration, contrairement à la fosse toutes eaux, doit être utilisée ponctuellement et sans interruption. Si vous construisez une résidence secondaire, il vous faut donc impérativement vous tourner vers la fosse toutes eaux.

Sachez également que la fosse toutes eaux demande plus d’espace que la micro-station d’épuration, relativement compacte. Si vous ne disposez que d’un petit jardin, mieux vaut donc opter pour la micro-station d’épuration, d’autant plus lorsque l’on sait qu’il est interdit de planter des arbres dans un rayon de 3 mètres de la fosse toutes eaux.

Niveau odeur, les deux dispositifs ne sont pas non plus logés à la même enseigne. La micro-station d’épuration n’engendre aucun dérangement olfactif. La fosse toutes eaux ne peut malheureusement pas en dire autant…

Si les deux dispositifs sont qualifiés d’écologiques puisqu’ils ont tous deux recours à des bactéries d’ores et déjà présentes dans les eaux traitées, il convient de souligner que la micro-station d’épuration a besoin d’électricité pour fonctionner.

Bilan

Si vous disposez d’un espace extérieur restreint ou si l’habitation en question a vocation à être utilisée en tant que résidence secondaire, vous voilà désormais fixé quant au système d’assainissement individuel qu’il vous faut choisir. Sinon, à vous de peser le pour et le contre concernant les autres points d’attention. Un professionnel du métier pourra toujours vous conseiller en cas d’hésitation.