Comment financer le coût du mazout du chauffage ?


Beaucoup de ménages ont du faire face tant bien que mal au prolongement de la période hivernale jusqu’en avril. Cette situation a engendré une forte hausse de leur consommation de carburant de chauffage. De plus, le contexte économique ne joue pas en leur faveur puisque le marché accuse une envolée des prix sans précédent. À ce titre, les ménages doivent trouver des solutions pour financer l’achat du mazout.

État des lieux du marché

Actuellement, le prix du litre du mazout atteint presque 0.90 €. Le coût élevé des carburants résulte des effets conjugués de la conjoncture mondiale et de la fiscalité en vigueur en Belgique. En effet, la flambée des prix du baril de pétrole sur le marché mondial explique en partie une telle situation. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole impose à ses pays membres des quotas de production. Or, la demande mondiale n’a de cesse d’augmenter. Par conséquent, les prix à la pompe sont élevés à cause de ce déséquilibre entre l’offre et la demande. L’incidence de la politique fiscale est également un facteur essentiel. L’État perçoit des accises, des taxes sur l’énergie et de la TVA sur les produits pétroliers. La totalité de ces prélèvements atteint 67 % du coût au litre de l’essence et 56 % de celui du diesel.

De 2005 à 2012, le prix du gasoil de chauffage a accusé une augmentation de presque 50 centimes d’euros. Un pic a été observé en 2008 avec une augmentation de près de 50 % du prix. Cette année, les chiffres sont tout aussi révélateurs avec 99,4 % en un mois et 104,7 % en 6 mois d’évolution positive. Le 9 octobre dernier, les cotations boursières de pétrole se sont envolées et les répercussions sur les marchés domestiques ne se sont pas fait attendre.

Les solutions pour financer le gasoil de chauffage

Le budget des ménages souffre d’une telle situation. Pour y remédier, les foyers passent des commandes en groupe dans le but de profiter des tarifs préférentiels accordés par certains fournisseurs en gasoil domestique en cas de grosses commandes.

Les établissements financiers mettent également à disposition des solutions de crédit. Un prêt à tempérament peut être souscrit pour un paiement échelonné du mazout. Vous avez la possibilité de bénéficier d’un crédit à un taux d’intérêt intéressant pour une durée de remboursement allant jusqu’à deux ans. Pour un montant minimum de 1500 € à un TAEG de 9.95 % sur 24 mois, vous disposez de 1666 litres de mazout pour un coût de financement qui s’élève à 153,12 €.