Est-ce que les APL sont des prestations familiales ?


La branche familiale de la sécurité sociale est soutenue par le Fonds national des allocations familiales (CNAF). Les principales prestations financières accordées par les CAF aux personnes âgées sont l’aide au logement (APL et ALS). Le Fonds d’allocations familiales gère également deux minima sociaux et organise des actions sociales en faveur des familles.

Qu’ est-ce que le Fonds national d’allocations familiales ?

La Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) gère la branche familiale de la sécurité sociale . Il développe l’action sociale dans divers domaines :

A découvrir également : Quelle assurance vie en 2021 ?

  • petite enfance (soutien aux réceptions individuelles ou collectives, aide financière aux parents),
  • soutien aux familles (médiation familiale et soutien scolaire),
  • prévention des exclusions (aide financière, actions sociales, lutte contre le logement l’indécence),
  • le

  • soutien aux jeunes adultes (droit à l’intégration sociale, aide au logement),
  • le

    A lire en complément : Qui décide de la reprise du travail ?

  • temps libre et vacances en famille (activités de loisirs pendant les vacances).

Un réseau de 102 caisses d’allocations familiales (CAF) verse des prestations familiales aux usagers (actifs, inactifs ou retraités) et met en œuvre une action sociale au niveau ministériel, en fonction des besoins de l’assuré.

Les salariés et les opérateurs du secteur agricole reçoivent des allocations familiales de la Caisse de la Mutualité sociale agricole (CMSA) , qui agit également en tant que caisse de pension.

Quelles sont les subventions au logement des allocations familiales ?

Le Fonds national des allocations familiales (CNAF) et la Caisse de la mutualité sociale agricole (CMSA) accordent une aide au logement à tous leurs assurés : aînés, étudiants et familles.

Les personnes âgées sont principalement touchées par les aides suivantes (non cumulatives) :

  • L’ aide au logement personnalisée (APL) est destinée à toute personne qui loue un contrat de logement (y compris les établissements de logement pour personnes âgées) ou qui ont contracté l’un des prêts suivants :
  • L’Allocation de logement social (ALS) est destinée aux personnes non éligibles à l’APL (y compris les locataires de logements non contractuels, mais qui répondent à des conditions spécifiques de santé et de confort).

Ces aides en faveur des allocations familiales sont octroyées sous réserve de ressources .

Leur montant prend en compte :

  • le revenu du bénéficiaire,
  • le nombre d’enfants du bénéficiaire (le cas échéant),
  • la zone géographique,

  • le montant payé pour son loyer ou son prêt.

L’ aide au logement versée chaque mois n’est pas recouvrable au décès du bénéficiaire.

Quels sont les aides pour les pauvres ?

La Caisse des allocations familiales accorde également deux minima sociaux :

  • L’ allocation d’invalidité adulte (AAH) s’applique aux personnes âgées de 20 ans ou plus ayant un taux d’invalidité de 50 % ou plus et dont les revenus sont faibles (les limites des ressources sont révisées chaque année). Pour les personnes âgées de 60 ans et plus bénéficiant de cette allocation familiale et d’une pension de retraite, le montant de l’aide est égal à la différence entre la pension et le plafond mensuel de l’AAH (860 euros au 1er janvier 2019).
  • Le

  • revenu de solidarité active (RSA) est destiné aux personnes âgées d’au moins 25 ans, sans limite d’âge. Toutefois, à l’âge minimum légal de la retraite, le bénéficiaire peut bénéficier d’autres aides. Il doit s’informer auprès de la CAF ou de la Caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) pour connaître ses droits. Le bénéficiaire doit résider en France de manière stable et efficace.

Les demandes d’AAH ou de RSA sont adressées à  :

  • le centre municipal d’action sociale (CCAS) de la ville (où des informations sont également fournies sur les conditions d’attribution et le calcul des montants de base de aide mensuelle),
  • les services sociaux du Conseil général,
  • une association agréée par le département,
  • le fonds d’allocations familiales (CAF) ou le fonds de mutualité sociale agricole (CMSA).