Comment devenir huissier ?


L’organisation des métiers du droit en France

Dans une société organisée, les différents métiers font l’objet de réglementations spéciales. Ainsi, pour exercer un quelconque métier, il faut au préalable avoir satisfait aux conditions que la loi exige. Le métier d’huissier de justice ne fait pas exception à cette règle, et requiert pour son exercice certaines conditions que la loi prévoit. Vous pouvez en savoir plus sur ces exigences en faisant un tour sur le site huissieralpes.fr. Cette organisation que la loi fait de ce secteur procède tout simplement d’une volonté de mieux servir les justiciables. Cela est d’autant plus vrai que les tâches que doit accomplir cet officier ministériel sont d’une importance capitale. Il serait donc malheureux de laisser n’importe qui devenir un huissier de justice. Cet officier ministériel exécute des tâches comme l’exécution des décisions de justice, la délivrance de certains actes judiciaires et extrajudiciaires, mais aussi d’autres fonctions. Qu’en est-il à présent des conditions pour devenir un huissier de justice ?

Informations utiles pour ceux qui veulent embrasser le métier d’huissier

Tout d’abord, pour exercer le métier d’huissier, il faut satisfaire aux exigences liées aux diplômes. Ainsi, cet officier ministériel doit être une personne qui a validé sa première année de Master en droit. De préférence, il doit s’agir d’un Master en droit privé. Cependant, même sans ce diplôme d’autres diplômes admis en équivalence peuvent permettre de devenir un huissier. Ces diplômes vous permettront de passer une formation pratique de 2ans. Après ce stage, vous devez passer l’examen professionnel qui est organisé deux fois par année. Par ailleurs pendant le temps de votre stage, il vous est fortement recommandé de suivre une formation à l’Ecole Nationale de Procédure pour mieux vous imprégner des procédures judiciaires. Bref, voilà de manière prosaïque ce qu’il faut savoir pour devenir un huissier de justice en France .