Coacher pour aider les autres


école de coaching

Dans la vie personnelle et professionnelle, tout le monde est obligé de surmonter des difficultés. Ces dernier peuvent être vécu seul ou en groupe. Lorsqu’il s’agit de problème d’interaction de groupe, améliorer la communication entre membres du groupe suffit pour remédier à une situation de crise. Par contre, lorsque le problème ne concerne qu’une seule personne, le procédé consiste, avant de se tourner vers l’entourage, à faire une introspection sur les éléments constituant de la vie de cette personne. Outre, ces prises d’initiatives, des personnes formées à cet effet communément appelé coach personnel peuvent intervenir pour aider la personne sujet à problème.

Domaine d’intervention du coach

Le coaching est un métier qui consiste à aider une personne à atteindre son objectif. La mission du coach est considéré comme accomplie seulement à partir du moment où la personne à atteint son but. Le coach est le facilitateur qui assiste dans la résolution du problème et son client est considéré comme « guérit » lorsqu’il peut surmonter seul des obstacles similaires dans le futur. Ce métier demande alors de la délicatesse, de la créativité, de la compréhension et de l’empathie pour accompagner une personne dans la résolution de son problème. De plus, comme le domaine d’intervention est aussi large que l’horizon, pour devenir coach, il est important d’être ouvert d’esprit et patient avec son interlocuteur. Pour un travail qui exige autant d’investissement personnel, des informations sur d’éventuels formations sont disponible sur http://cohesciencescoaching.com/presentation-de-lecole/.

Le rôle du coach

La délicatesse du rôle du coach est soulignée par son très large domaine d’intervention. D’une part, dans l’exercice de son travail, un coach doit se montrer terre à terre puisqu’il travaille sur l’existant. Autrement dit, sur la situation d’une personne ou la dynamique qui anime un groupe est réalité sur laquelle il doit travailler. D’autre part, le coach est obliger d’agir en toute finesse car son rôle est soit de manipuler les interactions entre être humain soit de modeler des caractères. De plus, pour que le travail du coach soit efficace, il doit collaborer avec et pour son client. Son rôle se limite à l’encadrement de la personne pour qu’elle puisse atteindre son objectif elle-même. Par ailleurs, malgré son implication dans le dénouement d’un blocage, le coach ne doit agir qu’en tant qu’accompagnateur de son client. En d’autres termes, le coach ne peut réussir le défi que son client s’est posé à sa place.