Gagner sa vie en tant qu’auto-entrepreneur ?


On s’est tous demandé un jour combien pouvait gagner un auto-entrepreneur. Entre auto entreprise et micro entreprise, le statut fait profiter d’une grande liberté d’action. On va tenter de répondre pour vous à la question de savoir combien gagne en moyenne un auto entrepreneur.

Être entrepreneur : liberté d’action

L’auto entrepreneur choisit non seulement son domaine d’activité professionnelle mais aussi sa manière de gérer son auto entreprise. Il définit ainsi le “salaire” ou plutôt le revenu dont il a besoin et qu’il est en mesure de dégager à son niveau, en fonction de son niveau de connaissances et de ses compétences.

A lire également : Bien comprendre les variantes dans les marchés publics

Un auto entrepreneur peut gagner sa vie sans avoir trop d’entraves à son métier. Bien sûr, la concurrence existe : à l’auto entrepreneur de bien savoir étudier le marché et tirer son épingle du jeu.

Afin de déterminer le revenu moyen d’un auto-entrepreneur, de nombreux critères sont à prendre en compte. Ceux-ci permettent d’établir un tableau global et moyen.

A lire aussi : La lumière sur le prêt hypothécaire caution

Comment déterminer un revenu en auto-entreprise ?

Le revenu d’un auto entrepreneur est le reflet  de la flexibilité du statut d’auto entrepreneur. À partir du moment où l’auto entrepreneur choisit lui-même ses prestations et les négocie, il peut se dégager une sorte de salaire qui correspondra à ses ambitions.

Pour fixer le prix de ses prestations, tout auto-entrepreneur prend en compte des critères essentiels :

  • Le niveau de vie souhaité ;
  • Un objectif de rémunération ;
  • Une éventuelle étude de marché effectuée avant la création de l’entreprise ;
  • Le temps souhaité à travailler, par semaine, par mois, etc.
  • Les congés souhaités, sachant que pendant les congés, aucun revenu ne peut être généré.

Le statut d’auto-entrepreneur est plafonné. Ceci signifie que les prestations peuvent être présentes et le revenu régulier et élevé, tout auto-entrepreneur risque d’être rayé du statut d’auto entreprise s’il dépasse le plafond fixé par la loi.

Ce que gagne un auto-entrepreneur

Des études ont été menées afin de savoir quel était le revenu mensuel d’un auto-entrepreneur. L’INSEE a ainsi mené son enquête. En 2015, la France ne comptait pas moins de 800 000 auto-entrepreneurs. Parmi ces professionnels déclarés en auto entreprise ou en micro entreprise, le chiffre d’affaires était assez inégal.

Une moyenne a cependant permis de déterminer que le “salaire” moyen d’un auto entrepreneur (c’est à dire le revenu net après déduction de toutes les charges) était de moins de 450 euros par mois. Cette somme vient donner des informations importantes, car elle se situe nettement en-dessous du seuil de pauvreté.

À noter : le bénéfice moyen d’une structure en auto entreprise est de moins de 10 000 euros par an. par ailleurs, de nombreux auto-entrepreneurs ont une activité parallèle de salariat, ce qui expliquerait ce chiffre très bas.

Des revenus qui fluctuent rapidement

Pour toute auto entreprise, la question cruciale va être de savoir si les clients choisis vont être des réguliers ou si les prestations sont ponctuelles. Dans le cas de prestations uniquement ponctuelles, un auto entrepreneur doit bien sûr gérer sa clientèle et anticiper.

Les revenus en auto entreprise peuvent donc rapidement fluctuer, selon les nécessités du moment. Il est donc difficile de dire exactement combien un auto entrepreneur peut gagner, puisque ses prestations varient, ainsi que leur prix.

En fonction des niveaux d’expérience, des connaissances mais aussi des secteurs d’activités, le chiffre d’affaires pourra passer du simple au double voire au triple. Difficile de comparer un auto entrepreneur régulier du secteur du bâtiment et de la construction, à une personne proposant des prestations de services en couture, par exemple.

Les charges de l’auto entrepreneur

Par ailleurs, les revenus d’une auto entreprise ne vont pas être les mêmes la première année de l’exercice professionnel et la 2e année, puis la 3e.

Le statut d’auto entrepreneur offre une grande flexibilité à laquelle il fat s’adapter. En étant en auto entreprise et en  fonction du secteur d’activités, les charges évoluent d’année en année. Les bénéficiaires de l’ACCRE peuvent par ailleurs réduire leurs charges.

Un grand nombre de critères sont donc à étudier avant de s’avancer à produire les chiffres moyens du revenu d’un auto entrepreneur.

Parmi les charges et les dépenses à compter :

  • Cotisation foncière des entreprises ;
  • Contribution à la formation professionnelle ;
  • Impôt sur le revenu (divers pourcentages selon la situation) ;
  • ACCRE et cotisations sociales ;
  • La taxe pour frais de chambre consulaire ;
  • Frais bancaires liés à l’ouverture d’un compte dédié.

En somme, un auto entrepreneur en activité pleine (sans salariat en activité principale) peut choisir son mode de vie, ses prestations, ses tarifs et ses ambitions.

Beaucoup d’inconnues dans l’équation

Afin de gagner sa vie, il va constamment jongler entre la faisabilité des projets professionnels et personnels. Le tout étant de trouver un équilibre viable financièrement et sur le long terme.

Avant de se lancer dans la création d’une auto entreprise, il peut être judicieux de se faire conseiller par des professionnels, afin de savoir dans quelle direction aller et quels objectifs se fixer.