Qu’est-ce que le certificat q18 ?


Il existe aujourd’hui de nombreuses certifications qui permettent à une entreprise ou au propriétaire d’une institution de prouver le bon fonctionnement ou la légitimité d’une chose spécifique. Au nombre des multiples certificats qui existent, on compte le certificat q18. Qu’est-ce que le certificat q18 ? On en parle dans cet article.

Le certificat q18, qu’est-ce que c’est ?

Le certificat q18 est un compte-rendu de vérification des installations électriques. Ce compte-rendu est défini par le référentiel APSAD D18 qui concerne tout type d’établissement de tous les secteurs d’activité. Le Q18 vient donc compléter les rapports de vérifications réglementaires établis lors du contrôle périodique ou initial de votre établissement.

A lire en complément : Pourquoi opter pour un prêt rapide ?

Le certificat q18 peut vous être demandé chaque année par votre assureur ou votre courtier en assurance. Ainsi, ce dernier peut évaluer annuellement le niveau de risque d’explosion et d’incendie de votre installation électrique. Il peut aussi connaître de cette façon l’évolution de ce risque. Cela en fonction de la maintenance et des investissements qui sont réalisés par votre entreprise. La vérification couvre l’ensemble des installations électriques des bâtiments de votre entreprise, elle n’est pas seulement limitée aux locaux à risque d’incendie ou d’explosion.

Une vérification initiale est à effectuer avant la première mise ou remise en service des installations électriques. Si le réseau électrique a subi un changement de structure, un nouveau contrôle doit être réalisé.

A lire également : Qu'est-ce que l'isolation thermique ?

La vérification périodique est réalisée annuellement. Elle permet de vérifier le maintien en état de conformité des installations suivant l’arrêté du 19 avril 2012. Cet arrêté définit les normes d’installations électriques pour les bâtiments destinés à recevoir du public.

Pourquoi le certificat q18 ?

Pour l’assureur, le compte-rendu q18 permet d’évaluer annuellement le niveau de risque d’incendie et d’explosion de l’installation électrique de l’établissement. Il permet surtout de connaître l’évolution de ce risque avec le temps en fonction de la politique de maintenance et d’investissement de l’entreprise.

Pour l’entreprise, c’est un outil qui permet d’identifier rapidement et mettre en œuvre des actions de prévention du risque d’incendie et d’explosion, mais aussi de négocier au mieux sa prime d’assurance en fonction du relevé de risque.

Le certificat q18, par qui ?

Le certificat q18 est délivré par un organisme accrédité par le Cofrac et autorisé par le Centre National de Prévention et de Protection à délivrer des Q18.

Ce qu’il faut savoir également

En fonction de l’activité de l’entreprise, son assureur peut également demander la production d’un compte-rendu Q19 qui est un contrôle par thermographie infrarouge.

Les certifications Q18 et Q19 ont les mêmes objectifs en termes de sécurisation. La différence, c’est le mode de vérification. Le Q19 requiert l’utilisation de la thermographie infrarouge qui permet de détecter les zones d’échauffements anormaux non-visibles par la procédure employée pour la certification Q18. Tout comme le Q18, votre assureur peut exiger un contrôle Q19. Ce compte-rendu doit, comme le Q18, être réalisé par un organisme agréé le Centre National de Prévention et de Protection. Ces deux vérifications sur les installations électriques sont complémentaires aux contrôles réglementaires.