Entreprise

Tout savoir sur le métier de sophrologue

Le métier de sophrologue vous convient si vous aimez aider les autres à mieux combattre le stress et à trouver la sérénité et l’harmonie. Grâce à ce titre, vous maîtrisez les diverses techniques pour résoudre les divers problèmes de votre client et pour favoriser la détente physique et l’épanouissement personnel. Comment devenir sophrologue ? Quelles sont les missions d’un sophrologue ? Quelles sont les pré-requis pour se former en sophrologue ? Toutes les réponses.

En quoi consiste le métier de sophrologue ?

Il s’agit d’une profession libérale qui pratique la sophrologie, une technique psycho-corporelle basée sur l’étude de soi. La technique est créée par le neuropsychiatre A. Caycedo. L’objectif de la sophrologie est d’aider le client à trouver en lui les énergies dont il a besoin pour la poursuite de ses objectifs. La discipline se fixe également pour objectif d’aider l’individu à changer son regard sur lui, sur les autres et sur le monde afin qu’il puisse résoudre en toute quiétude les problématiques auxquelles il est exposé.

A lire en complément : Luttez contre le phishing en entreprise

Le métier de sophrologue n’est pas encore réglementé. Les sophrologues n’ont aucun ordre professionnel. Il en résulte qu’ils sont aussi dépourvus de n° Adeli. Travailler dans le domaine de la sophrologue vous passionne ? Alors, le métier est accessible uniquement en suivant une formation auprès d’un organisme spécialisé, comme Vibre Formation, éligible au CPF.

Comment devenir sophrologue ?

Comme nous venons de le dire, le métier de sophrologue est accessible uniquement en suivant une formation en sophrologie auprès d’un centre de formation spécialisé. Il s’agit d’un apprentissage d’une durée d’au moins 300 heures dispensées par des experts dans le domaine. La formation est proposée en présentiel uniquement.

A voir aussi : Annexx mise sur la région PACA pour son développement dans le sud

Chez un meilleur organisme de formation de sophrologue éligible au CPF, la durée de l’apprentissage est de 500 heures réparties sur 24 mois. Parmi ces 500 heures, 60 heures sont dédiées à la pratique, durant laquelle l’élève reçoit réellement un client et se fait superviser par l’équipe pédagogique.

Durant toute la formation, l’apprenti est accompagné par des formateurs. Le programme de formation est basé sur une pédagogie concrète et participative. L’élève bénéficie des cours de méthodologie, des cours théoriques, de la pratique et des mises en situation réelle afin qu’il puisse maîtriser les diverses techniques de sophrologie.

Quels sont les pré-requis pour devenir sophrologue ?

Aucun diplôme n’est exigé pour se former en sophrologie. Cependant, les organismes de formation de sophrologues exigent souvent un certain nombre de qualités : motivation, sérieux, le respect, l’écoute, l’humilité et l’ouverture. Ils peuvent aussi exiger un projet professionnel cohérent.

En ce qui concerne les conditions d’accès au métier de sophrologue, celles-ci peuvent varier d’un établissement à l’autre. Certains d’entre eux proposent un entretien téléphonique préalable afin d’établir un bilan pré-inscription.

Quelles sont les missions d’un sophrologue ?

Les missions d’un sophrologue sont diversifiées. Il maîtrise les diverses techniques de sophrologie pour aider son client à :

  • Gérer le stress, la douleur et les émotions ;
  • Atténuer le stress post traumatique, certaines phobies, des attaques de paniques ;
  • Résoudre les troubles du sommeil ou de l’alimentation ;
  • Arrêter certaines addictions ;
  • Se préparer aux examens ;
  • Mieux gérer certains comportements ;

Par ailleurs, le sophrologue peut aussi accompagner son client dans certaines situations auxquelles il est confronté (naissance, deuil, traitement médical…).