Transmettre son entreprise : conseils pratiques


Pour garder la pérennité et la stabilité d’une entreprise, la transmission d’une entreprise est une des mesures que les entrepreneurs adoptent. Ils peuvent passer l’entité à ses enfants ou à un de ses proches. Ceci ne se fait pas du jour ou lendemain et il se prépare plusieurs années à l’avance et certains dirigeants font même appel à des professionnels pour que la transmission se déroule dans les bonnes conditions. Nous allons vous apporter dans ce dossier quelques conseils pratiques pour transmettre votre entité à une autre personne.

 

Anticiper

Dans le cadre d’une cession entreprise, il faut toujours présenter l’entité à son meilleur profil. Il faudra du temps pour préparer votre société et certains prennent jusqu’à 10 ans pour cette préparation et cette anticipation. Durant cette période, vous devez prendre en compte tous les aspects familiaux, fiscaux, entrepreneuriaux…

 

Se faire épauler par un médiateur

Pour un fondateur, la transmission de son joyeux n’est pas toujours facile. Il y a mis tout son énergie, son argent et son temps dans celle-ci et la transmission comporte une dimension émotionnelle. Il devient alors plus difficile pour lieux d’avoir un regard objectif. L’aide d’un médiateur sera importante pour apporter un avis extérieur et des conseils plus neutres et pour bien analyser la situation.

 

Bien choisir la personne qui va reprendre l’activité

Pour a transmission d’une société, on a toujours tendance à se retourner vers quelqu’un de la famille. C’est tout à fait normal, mais ce n’est pas pour autant que vous allez revoir vos conditions. Il faudra bien étudier le profil de celui qui va reprendre les règnes de votre entreprise : savoir s’il est motivé, s’il connaît le domaine et surtout ses projets d’avenir par rapport à l’entité. Sachez que vous pouvez confier votre entité à une personne ou à une entité dehors de la famille comme à un collègue ou à un groupe industriel.

 

Évaluer le prix

La question qui ne sera pas facile à répondre est : « combien vaut réellement votre entreprise ? » Pour évaluer ce chiffre, vous pouvez vous baser sur le calcul de l’administration fiscale, le calcul effectué par les repreneurs et le calcul reposant sur les cash-flows. Pour mieux déterminer la méthode de détermination du prix, vous devez prendre en compte de la taille, du secteur d’activité ainsi que la situation sur le plan financier de votre entité. Faites appel à un professionnel en cession d’entreprise pour vous aider dans cette étape.