Auto

Voiture électrique, hybride ou à essence : le meilleur choix

Le marché de l’automobile français est tellement vaste qu’il est facile de se perdre lors du choix de sa voiture. Il existe en effet une multitude de modèles avec des innovations de plus en plus captivantes qui font leur apparition. C’est ce qui renvoie à la nécessité de prendre en compte certains critères, dont le type de motorisation. Trouvez ci-dessous les particularités des véhicules électriques, hybrides et à essence.

La motorisation électrique

Bien qu’elle requiert un budget conséquent, la motorisation électrique n’exige que peu d’entretien. En effet, les véhicules qui fonctionnent avec l’électricité sont conçus avec un nombre limité de pièces contrairement aux modèles thermiques. De plus, les freins et les plaquettes s’usent beaucoup moins vite.

A lire aussi : Comment fonctionne l’assurance auto temporaire ?

Les voitures électriques sont aussi réputées pour offrir un meilleur confort de conduite. Elles sont silencieuses au démarrage comme en pleine circulation. L’un des avantages et pas des moindres de cette motorisation est son caractère non polluant. Il n’y a pas d’émission de dioxyde de carbone liée à son utilisation. C’est un excellent choix pour toute personne écoresponsable. Vous améliorez ainsi la qualité de l’air et contribuez à la préservation de l’environnement.

Toutefois, avant d’opter pour une telle motorisation, il est important d’En savoir plus sur ses particularités. Comme bémol, les voitures électriques mettent en effet du temps à se charger. De même, elles ne sont pas recommandées pour parcourir de longues distances compte tenu de leur faible autonomie.

Lire également : Quand vendre sa voiture ou l'envoyer à la casse ?

La motorisation hybride

Les véhicules hybrides sont des automobiles ayant à la fois un moteur électrique et un moteur thermique. Les deux motorisations présentent des similitudes en termes de niveau de confort, d’entretien et de prix. Cependant, le principal avantage d’une voiture hybride réside dans sa faible consommation comparativement aux modèles à diesel ou essence. Cela est dû à la possibilité de solliciter les deux moteurs en fonction de la vitesse de conduite. Le moteur thermique est sollicité à forte vitesse tandis que celui thermique est sollicité à faible vitesse.

La motorisation hybride est également autonome puisque vous n’avez pas besoin de recharger la batterie. Sur le plan écologique, elle se veut comme une alternative à la motorisation électrique dans la mesure où son émission de CO2 est relativement faible. Ses seuls désavantages restent son prix d’achat élevé et son surpoids.

La motorisation thermique

Le prix d’achat relativement bas est le premier élément qui justifie le choix d’une motorisation thermique. Elle vous donne la possibilité d’acquérir un véhicule avec un budget limité. Particulièrement, les voitures fonctionnant au diesel consomment peu de carburant que celles fonctionnant à l’essence. C’est sans oublier que le prix du gazole est relativement accessible sur le marché. De plus, ces véhicules sont favorables à une bonne décote lorsque vient le moment de les revendre.

Quant à la motorisation à l’essence, elle consomme beaucoup plus alors que le coût du carburant est élevé. En plus, le moteur s’use assez vite au fil des années. Toutefois, de telles voitures sont simples d’entretien et très sportives. Elles sont recommandées pour les grands trajets et surtout en campagne.