Auto

Achat d’un véhicule électrique : à quelles aides avez-vous droit ?

Si la voiture électrique est en vogue, c’est parce qu’elle offre de nombreux avantages. Par exemple, elle aide à réduire les émissions nocives pour l’environnement. Seul bémol : elle est plus chère à l’achat. Le gouvernement a cependant mis en place de nombreux dispositifs d’aide comme le bonus écologique pour encourager les Français à acheter ces véhicules propres.

L’achat d’un véhicule électrique et le bonus écologique

Le saviez-vous ? Les voitures personnelles comptent parmi les plus gros pollueurs du transport routier en Europe. Ils sont responsables d’environ 54 % des émissions totales de dioxyde de carbone (CO2), selon les chiffres officiels. Pour encourager les automobilistes à se tourner vers les véhicules écologiques, il a été mis en place un dispositif fiscal comme le bonus écologique.

A lire aussi : Que faire en cas de pare-brise impacté ?

L’achat d’une voiture électrique ou à hydrogène donne ainsi droit à une prime qui peut atteindre 5000 euros pour les foyers qui font l’acquisition d’un véhicule de moins de 47 000 euros. Pour déterminer le montant exact du bonus, on prend en compte deux paramètres importants :

  • la motorisation de la voiture,
  • son prix d’achat.

Ce montant est fixé depuis janvier 2023 à 27 % du coût d’acquisition TTC. À cela est ajouté le prix de la batterie, l’un des composants les plus coûteux d’une voiture électrique, si celle-ci est prise en location. Peu importe les calculs que vous ferez, cette allocation ne peut dépasser 5 000 euros pour les particuliers et 3 000 euros pour les personnes morales.

A lire aussi : Comment devenir préparateur esthétique automobile ?

Comment recevoir alors sa prime ? Deux options s’offrent à vous. La première consiste à demander au vendeur de déduire le montant du bonus de la facture d’achat. Il vous verse en quelque sorte une avance qu’il pourra récupérer plus tard en faisant la demande à votre place. Quant à la seconde option, il s’agit d’effectuer vous-même la demande en ligne. La procédure est simple et rapide.

Par ailleurs, le gouvernement a aussi mis en place un malus sur les véhicules polluants. Si vous possédez un véhicule qui relève du nouveau dispositif d’immatriculation et qui émet à partir de 110 g de CO2 par kilomètre, vous écoperez d’un malus de 20 000 euros. Le montant peut grimper jusqu’à 50 000 euros pour les voitures émettant à partir de 123 g de CO2/km et dont la 1re immatriculation intervient à partir de 2022. Dans ce cas, on applique un plafond de 50 % du prix TTC de la voiture.

achat d'une voiture électrique aides

La prime à la conversion concerne-t-elle les voitures électriques ?

La prime à la conversion est un dispositif qui vise à aider les automobilistes à acquérir des voitures neuves ou d’occasion en échange de la mise à la casse d’un vieux véhicule. Elle concerne également les véhicules électriques et à hydrogène. Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 6000 euros pour les voitures propres et à 4000 euros pour les véhicules à moteur thermique. La prime à la conversion est cumulable au bonus écologique.

Comment faire pour profiter de ces aides ?

Pour être éligibles au bonus écologique, les voitures électriques doivent avoir un prix d’achat raisonnable et une masse inférieure à 2,4 tonnes. Il existe aussi des critères environnementaux que vous pourrez consulter sur des sites de vente de voitures ou dans des magazines d’annonces automobiles. Quant au futur bénéficiaire, il doit aussi être assuré depuis au moins un an.

Une personne physique qui souhaite profiter de la prime à la conversion doit remplir plusieurs conditions, entre autres, avoir un revenu fiscal de référence qui ne dépasse pas 22 983 euros et résider en France.

Pour redécouvrir les sensations de la conduite, choisissez l’un des modèles de voitures électriques les plus en vogue actuellement et bénéficiez des aides.