Couture de haut niveau : 4 machines dont vous aurez besoin


surjeteuse

Qui dit couture de haut niveau dit art, création, qualité et perfection. En effet, les couturiers de renom concourent pour fabriquer de belles pièces toutes aussi authentiques les unes que les autres. Pour cela, ils utilisent des machines professionnelles adaptées. Que ce soit pour du prêt-à-porter, du linge de maison ou de la maroquinerie, chaque équipement son utilité. Suivez le guide et faites connaissance avec les 4 types de machines utilisées dans la haute couture.

machine à coudre

A voir aussi : Le parfum masculin, une évolution sociétale

La machine à coudre électronique

Qu’elle soit pour un usage domestique ou industriel, la machine à coudre est indispensable pour confectionner. Mais également pour faire des retouches et raccommoder le textile.

La machine à coudre électronique vous permet de réaliser des travaux complexes rien qu’en programmant vos réglages.

A lire en complément : Des chaussettes en ligne?

Cette technologie est pourvue de plusieurs points de couture qui vous permettront de créer plusieurs motifs originaux. Et cela avec un énorme gain de temps.

Les points en zigzag, les points droits, les points invisibles seront réalisés très facilement sur tous types de tissus. À savoir les jeans, le jersey ou le lycra.

On dénote toutefois quelques bémols avec les machines à coudre électronique. Elles ne travaillent principalement que les tissus non extensibles.

Le budget est également à prendre en compte ainsi que l’entretien. Parce que comme un ordinateur, si le système défaille, une reprogrammation s’avère nécessaire.

La surjeteuse

La surjeteuse est l’option avancée d’une machine à coudre standard. Elle sert à couper, piquer, surfiler le tissu et améliorer les finitions d’une machine à coudre.

Les travaux réalisés avec la surjeteuse sont très nets, car cet appareil dispose de plusieurs aiguilles et bobines. Cela dépend bien évidemment des travaux à réaliser.

Ainsi, les bordures mal effilochées de votre linge auront une finition très propre. En fait, la marge de couture avec la surjeteuse est très précise.

Les matières complexes, comme le tapis par exemple, peuvent être facilement traitées avec la surjeteuse.

Il existe plusieurs types de surjeteuses en fonction de vos besoins. Aussi, allez sur le site Masurjeteuse.fr pour trouver celle qu’il vous faut.

Investir dans une surjeteuse c’est l’assurance d’avoir des rendus de très bonne qualité et sans imperfection.

Attention quand même au prix, car ce n’est pas donné. Il faut compter environ 250 euros. Mais il sera vite amorti lorsque vous vous rendrez compte de ses performances et ses capacités.

Pour la petite anecdote, cette machine intelligente aux multiples fonctions est d’ailleurs utilisée par Jean Paul Gaultier. En plus de ses nombreuses créations, il avait habillé le taulier Johnny Hallyday pour ses concerts.

brodeuse

La brodeuse

La broderie est un art qui permet de réaliser des visuels avec des fils. C’est une technique de personnalisation solide et prestigieuse.

La broderie peut être des motifs, des textes ou une intégration de différentes matières. Par exemple, les paillettes, les perles ou même les pierres précieuses.

Quoi de mieux donc qu’une brodeuse pour parfaire et donner du caractère à votre tissu. La qualité de reproduction est remarquable. Ce qui vous permet de produire les motifs les plus incongrus.

Pour ce faire, il vous suffit de pincer votre tissu entre le renfort de broderie et le calque. Il arrive cependant que certains tissus n’adhèrent pas à cette emprise. À savoir le lycra ou le jersey. Ce qui implique la réalisation des points bâtis.

Ils servent de repères pour la piqûre des fils et donneront un parfait rendu. À noter que les points bâtis disparaissent au lavage.

Pour ce qui est des inconvénients, la brodeuse n’est utile que pour décorer votre tissu. Elle ne peut pas faire des assemblages comme la machine à coudre. Investir dedans n’est alors pas conseiller si vous ne l’utilisez pas souvent.

La recouvreuse

Comme son nom l’indique, la recouvreuse fait des points de recouvrement sur du textile. Elle vient en renfort à la surjeteuse qui, contrairement à cette dernière, n’est pas capable d’assembler la matière.

Par contre, elle fait les surpiqûres et permet de finir vos projets de couture très proprement. Notamment sur les tissus extensibles.

La recouvreuse peut aussi servir pour orner les autres tissus. Elle est facile à manipuler. Et vous pouvez utiliser 2 ou 3 aiguilles en fonction du point que vous désirez faire.

Pour réaliser des ourlets sur un pyjama par exemple, vous devez au préalable le passer au fer à repasser. Ceci étant pour allonger le tissu.

Vous le passez ensuite sur votre machine en ayant pris soin de la régler. Appuyez délicatement sur la pédale pour enclencher le travail. N’oubliez pas de visser les pièces pour ne pas perdre le fil de votre travail.

 

Pour résumer, ces machines sont faites pour travailler ensemble et non se substituer les unes les autres. Effectivement, la machine à coudre crée, la surjeteuse perfectionne, la recouvreuse termine le projet brut de couture. Et enfin, la brodeuse orne le textile.

Aussi, tous ces équipements sont nécessaires pour faire un travail de qualité digne des professionnels.