Découvrez le Boréal en croisière sur l’Atlantique


Pendant ce mois d’avril, le Boréal se lancera dans des expéditions maritimes sur l’Atlantique. Les détails sur ce prestigieux yacht de luxe et sur ses positionnements.

 

Boreal

 

Le Boréal, un navire de croisière intimiste

Naviguant pour le compte de la Compagnie du Ponant, le Boréal est un paquebot intimiste qui peut embarquer jusqu’à 264 personnes. Voguant à une vitesse moyenne de 16 nœuds, le navire s’adapte aux normes de sécurisation requises par le yachting de luxe. Pour satisfaire les voyageurs les plus exigeants, ses 132 cabines combinent agréablement luxe, raffinement et discrétion. Tous les espaces privés du navire sont équipés d’une véranda privée pour offrir une expérience de voyage hors pair. Si les moindres détails de l’aménagement et du décor du Boréal ont été rigoureusement étudiés, la qualité des services offerts aux passagers est également irréprochable. En effet, lors des excursions aux Caraïbes, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, en Méditerranée et dans les régions polaires, les 139 membres de l’équipage veillent constamment au bien-être des occupants de ce havre de villégiature.

Présentation de deux croisières sur l’Atlantique pour avril 2013

Le 15 avril prochain, le Boréal appareillera à Fort-de-France pour rejoindre le port de Lisbonne. Pendant le périple de 12 jours, les passagers voyageront en pension complète et auront libre accès aux restaurants du bateau. Cette expérience de voyage leur permettra d’apprécier les subtilités de la gastronomie française. Par ailleurs, le 25 avril, le Boréal lèvera l’ancre à Lisbonne pour se lancer dans une expédition de 8 jours sur l’Atlantique. Sur le littoral portugais, le bateau s’arrêtera successivement dans le port de Leixoes, la baie de La Corogne, le port de Santander et la ville de Bilbao. De passage sur les côtes françaises, il amarrera dans la baie de Belle-Ile. Après une escale à Quernesey, en Grande-Bretagne, le navire remettra le cap sur l’Hexagone. Enfin, une halte à Caen est programmée avant son entrée en quai dans le port de Honfleur