Santé

Le rôle crucial des auxiliaires de vie

Que ce soit pour la vie de la personne en perte d’autonomie ou celle de ses proches, les services d’une aide auxiliaire de vie sont une vraie aide indispensable. Quels sont concrètement les rôles d’une auxiliaire de vie et jusqu’à quel point peut-elle s’impliquer ?

L’auxiliaire de vie : une aide-ménagère

Un grand-parent ou un proche a-t-il perdu son autonomie ? La personne est-elle sujette à un handicap ou une maladie grave l’a-t-elle fragilisé ? Les rôles d’une auxiliaire de vie est loin de se limiter aux prestations d’une aide-ménagère.

A lire en complément : La différence entre hémorroïdes internes et externes

La casquette de l’aide-ménagère n’est que l’une des 5 casquettes de l’auxiliaire de vie ou auxiliaire de vie sociale. Cette professionnelle de l’aide à la personne, en tant qu’aide-ménagère, assiste et accompagne la personne âgée ou fragilisée dans les tâches ménagères du quotidien : courses, préparation des repas, entretien du logement et du linge, etc.

Une aide précieuse à l’autonomie

Le plus grand souci avec les personnes âgées concernées et les personnes en situation de handicap est leur perte d’autonomie. Il leur est impossible de faire la toilette eux-mêmes, difficile pour eux d’accomplir les tâches liées au coucher et au lever ou encore le simple fait de prendre leur repas.

A lire aussi : En quoi consiste le métier d'audioprothésiste ?

En tant qu’aide à l’autonomie, une auxiliaire de vie, puisqu’il s’agit souvent d’une femme, peut être amenée à aider la personne fragilisée à se mettre au lit et à s’en lever. L’auxiliaire de vie peut l’aider à faire sa toilette et assurer son hygiène personnelle en général.

Une auxiliaire de vie : une garde-malade

Les personnes âgées en perte d’autonomie et les personnes en situation de handicap ne sont pas les seules pouvant avoir besoin des services d’une auxiliaire de vie. Cette professionnelle de l’aide à la personne et de l’aide à domicile peut aussi assurer le rôle de garde-malade.

Une personne fragilisée suit souvent des traitements. L’auxiliaire de vie est formée pour assister la personne lors de la prise de ses médicaments. Si besoin, elle peut aussi assurer la préparation de repas inscrits dans le cadre d’un régime spécifique.

L’auxiliaire de vie comme assistante administrative

On peut dire que l’auxiliaire de vie est une personne vraiment indispensable dans tous les aspects de la vie de la personne en perte d’autonomie. Personne de confiance, l’auxiliaire de vie peut s’occuper de la gestion du courrier et du classement de documents.

Pour un certain nombre de formalités administratives, de remplissage de formulaires et d’un certain nombre de démarches sur internet, on peut aussi faire confiance à une auxiliaire de vie. Elle assure un vrai rôle d’assistance administrative.

Tenir compagnie et dynamiser la vie sociale

Il s’agit d’un volet crucial des rôles d’une auxiliaire de vie dans la vie d’une personne fragilisée, mais aussi dans la vie de ses proches. Avoir une vie sociale est un impératif pour l’épanouissement des personnes âgées.

Outre le contact humain, l’auxiliaire de vie accompagne la personne pour des sorties et promenades culturelles. Elle peut aussi l’aider à faire des jeux de société, la lecture ou encore les activités manuelles. L’auxiliaire de vie est une vraie actrice de la vie sociale de la personne en perte d’autonomie.