Le Cloud Computing : vers une meilleure protection des données ?


Les entreprises sont désormais à l’heure du cloud computing. Les avantages que celui-ci offre ne pouvaient que mener vers cette révolution. De plus, il faut dire que le cloud computing offre de nouvelles perspectives en matière de protection des données.

Des atouts et des enjeux de protection

Le cloud computing présente des atouts évidents qui sont entre autres les possibilités de mobilité, la synchronisation plus facile et en temps réel des données, les nouvelles options de sauvegarde, la rentabilisation des coûts…

A côté de ces avancées, la question de la protection des données est centrale pour les entreprises qui passent au cloud. C’est ainsi que le cloud a rapidement évolué pour le renforcement de la protection offerte aux utilisateurs.

La dématérialisation, une sécurité repensée

Le fonctionnement même du cloud computing interpelle sur de nouveaux impératifs de sécurité. C’est ainsi que le cloud se doit d’être armé contre la perte des données dématérialisées, les utilisations frauduleuses de ces données, les risques de perte des accès à la suite d’un piratage…

La protection des données envoyées dans le cloud va même parfois jusqu’à se poser la question de savoir comment les paramètres de sécurité sont mis en place pour que les données sensibles ne deviennent pas la proie d’espions industriels.

Les solutions

Le cloud computing a parfaitement su s’adapter à ces nouveaux risques. La sécurisation des données et leur confidentialité impliquent pour le prestataire choisi d’offrir des solutions efficaces: chiffrer les données, installer des pare-feux, détecter les failles et mettre à jour les protections de façon permanente.

L’entreprise ne perd en rien sa maîtrise de son propre système puisqu’il lui reste possible de gérer à distance les accès à ses données, leur gestion et même leur suppression si tel est son désir.

Enfin, l’entreprise peut même aménager les conditions de restitution de ses données en fin de contrat, ce qui est un plus pour la confidentialité.

Ces garanties, inexistantes avant le cloud, sont la preuve que la protection des données s’est améliorée avec l’avancée technologique.