Immo

Comment devenir indépendant dans l’immobilier ?

Le monde de l’immobilier repose sur un grand nombre de principes, de métiers et de fonctions qui sont remplis par les différents partis prenants d’une vente, d’un achat ou d’une location. Un indépendant dans l’immobilier se trouve être un agent immobilier ou un autre professionnel de l’immobilier qui peut agir de sa propre initiative et par ses propres moyens avec, potentiellement, l’aval d’une entité immobilière derrière lui. Ce professionnel va mener une activité pareille à celle d’une agence immobilière professionnelle, mais sans être lié à une agence fixe et devant suivre les directives d’une entreprise.

Quel est le rôle de l’agent immobilier indépendant ?

Dans la plupart des cas, un agent immobilier fait partie intégrante d’un réseau immobilier de nature professionnelle qui vise à faciliter l’accès à l’indépendance pour tout agent qui souhaiterait pouvoir travailler le terrain par lui-même. Un agent immobilier indépendant a les mêmes capacités que s’il s’agissait d’un agent présent dans une agence professionnelle et donc au sein d’une entreprise.

A voir aussi : Quelle différence existe-t-il entre le courtier immobilier gratuit et le courtier payant ?

Le rôle de ce commercial va en conséquence consister à permettre son intervention dans les divers dossiers de l’immobilier qui lui seront confiés. L’agent immobilier va venir réaliser des opérations dans le cadre de projets sur des biens immobiliers. C’est cet agent qui va réaliser les estimations, faire les visites, organiser les demandes de diagnostic et porter les dossiers aux notaires.

C’est d’ailleurs l’agent immobilier indépendant qui sera le détenteur du mandat, en mandat simple ou, dans le cas d’un non partage du contrat, d’un mandat exclusif (le Graal de l’agent immobilier indépendant, seul dessus).

A découvrir également : 5 conseils aménagement pour votre véranda

Il est aussi à noter que l’agent immobilier indépendant peut s’occuper de sous-location, de la vente de titres de sociétés immobilières et de la gestion immobilière professionnelle, même ne travaillant pas au sein d’une société.

Comment devenir agent immobilier indépendant ?

Un agent immobilier indépendant n’a pas les mêmes avantages et inconvénients qu’un agent immobilier dépendant d’une agence immobilière. Il s’agit donc d’un professionnel dont le choix peut être tout à fait justifiable et justifié. Voyons alors comment devenir un agent immobilier indépendant, puis les différences majeures avec un membre d’agence.

Devenir agent immobilier indépendant

Pour devenir un agent immobilier indépendant, il va vous falloir réunir plusieurs étapes qui vont vous permettre de recevoir les autorisations et qualifications nécessaires à l’obtention de ce titre et à la création de ce statut juridique.

La première étape consiste en l’obtention d’une carte professionnelle, voire de plusieurs puisqu’un minimum de deux sera requis si vous comptez faire de la gestion locative. La carte professionnelle a une durée de validité de trois ans et est délivrée par la préfecture du lieu d’activité donné.

Pour obtenir cette carte, vous devez pouvoir justifier d’une licence dans un domaine ou d’un BTS en professions immobilières. C’est donc la première étape à la création de ce statut juridique hors entreprise.

Chose intéressante, la plupart des agents immobiliers indépendants sont d’anciens cadres en agence immobilière ! En effet, une expérience de 4 ans comme cadre en agence vous permet de demander vos cartes professionnelles dans le milieu.

Notez bien qu’il existe une alternative assez intéressante, celle de rejoindre un réseau immobilier. Votre réseau vous permettra de travailler sous l’égide d’une entité tout en gardant votre statut d’indépendant et en bénéficiant de l’aide d’une source.

Quelles sont les différences entre un agent immobilier et un agent indépendant ?

Avec des missions assez similaires en termes de travail, l’agent immobilier salarié et l’agent indépendant se distinguent par des variations dans les rémunérations et le fonctionnement dans leur approche professionnelle. En effet, un commercial salarié en agence dispose de ce statut qui lui octroie certains droits, mais également des contraintes comme le fait de ne pas pouvoir fonder sa propre entreprise.

Les commissions, le nerf de la guerre dans l’immobilier, sont plus généreuses pour les indépendants qui ne rendent pas de compte à leur agence. La commission est donc à eux, même si ceux qui appartiennent à un réseau peuvent être amenés à laisser un pourcentage.

Le plus grand avantage dans le fait d’être un agent immobilier indépendant demeure dans son autonomie pleine et entière. Il n’est pas affecté par des horaires ou des consignes de son agence puisqu’il est sans agence et donc sans entreprise. De plus, l’indépendant peut faire le choix, ou non, d’accepter ou de renier des dossiers immobiliers si ces derniers ne lui conviennent pas.

L’agent immobilier indépendant est toutefois contraint dans son métier à devoir trouver ses futurs dossiers et contrats parce qu’aucune agence ne va venir lui donner des biens à évaluer et à faire visiter. Il faut donc bien comprendre que le fait d’être un commercial indépendant dans le domaine de l’immobilier exige une forme professionnelle constante.

Les conditions particulières à l’exercice du métier

Pour pouvoir exercer votre métier, vous allez devoir justifier de votre carte professionnelle, mais ce n’est pas tout. Vous devrez également être bénéficiaire d’une garantie financière et d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

L’agent immobilier a par ailleurs certains devoirs à entretenir dans son métier puisqu’il est lié par le professionnalisme. Vous aurez donc un devoir de conseil auprès de vos clients et un devoir de transparence sur vos tarifs toutes taxes comprises.

Notez bien que votre droit d’exercer ce métier de façon indépendante est un don qui peut vous être retiré si vous faites un faux pas dans votre manière d’aborder le métier.