Maison

Comment savoir si mon sirop d’érable est prêt ?

Voulez-vous fabriquer du sirop d’érable ? C’est une excellente solution pour remplacer l’usage du sucre. Elle est obtenue de façon naturelle et est moins calorique. C’est la raison pour laquelle beaucoup de personnes l’utilisent pour leurs recettes culinaires. Toutefois, durant le processus de fabrication du sirop, il n’est pas facile de savoir quand il est prêt. Pour cela, voici tout ce qu’il faut savoir sur la cuisson de cette solution.

Utiliser les astuces pour vérifier la cuisson du sirop d’érable

Il existe deux méthodes à employer pour savoir si votre sirop d’érable est prêt.

A lire en complément : Découvrez les incontournables outils Stihl pour jardiner dans les meilleures conditions

La méthode des doigts

Pour vérifier la cuisson de votre sirop d’érable, une méthode simple et pratique consiste à utiliser vos doigts. Il suffit de tremper ces derniers dans de l’eau glacée et de les introduire très rapidement dans la solution.

Ensuite, joignez vos doigts et écartez-les pour apprécier la qualité. S’il se forme un petit fil qui se rompt aussitôt, votre sirop d’érable est prêt. En réalité, le fait que vous puissiez l’étirer signifie que la préparation est à l’étape du grand filet, soit à une température de 105 °C à 107 °C.

Lire également : Quel budget pour des fenêtres en bois sur mesure ?

La méthode du thermomètre

Une autre astuce pour savoir si votre sirop d’érable est prêt consiste à employer un thermomètre pour connaître sa température. Si le liquide bout à 104 °C, votre solution est prête. Cela dit, vous pouvez continuer la cuisson jusqu’à 160 °C pour avoir un caramel clair.

Par ailleurs, pour réussir votre sirop, vous devez vérifier la température de cuisson de la solution avec une sonde électrique. Ainsi, si elle se situe entre 108 °C à 114 °C, il s’agit de l’étape du sucre filet. Par contre, si vous lisez de 115 °C à 117 °C, sachez que vous en êtes au petit boulé. En ce qui concerne le gros boulé, il faut une température de 125 °C à 130 °C pour l’atteindre.

Le processus de fabrication du sirop d’érable

Avant de commencer la fabrication du sirop d’érable, il est essentiel de faire évaporer une bonne partie de l’eau d’érable. Ce liquide contenu dans la sève doit être réduit pour obtenir une solution concentrée en sels minéraux, en acides organiques et en glucides.

Par ailleurs, notez que vous avez besoin de trente à quarante litres de sève d’érable pour fabriquer un litre de sirop d’érable. Après la cabane à sucre, la sève doit être bouillie à l’intérieur d’un évaporateur. Dans ce cas, deux méthodes sont employées à savoir : le procédé industriel et la manière traditionnelle. Toutefois, assurez-vous que l’ébullition de la sève soit faite le jour de sa cueillette.

Ébullition de la sève

Que ce soit avec du bois (méthode traditionnelle) ou avec du gaz (procédé industriel), le feu de votre cabane à sucre doit brûler à une température constante. Cela permet d’obtenir un sirop d’érable de qualité. En effet, une chaleur constante provoque les réactions chimiques nécessaires à la production d’une excellente saveur et d’une bonne couleur pour le sirop.

Toutefois, si la sève s’évapore de manière excessive, cela peut entraîner la cristallisation de la boisson. À l’inverse, un feu insuffisant peut produire un sirop d’érable trop fluide. Pour ce faire, maintenez la chaleur à une température de 103,5 °C.

Filtration du sirop d’érable

Après l’ébullition de la sève, vous obtenez le sirop d’érable. Pour vous assurer que c’est prêt, utilisez les astuces expliquées ci-dessus. Ensuite, vous devez conditionner et filtrer la solution obtenue. Cela permet de débarrasser la solution de toutes les impuretés qui l’encombrent.

Par ailleurs, si votre sirop d’érable est destiné à un usage domestique, conditionnez-le dans de petits récipients adaptés à une consommation en famille. Cela dit, s’il s’agit d’une fabrication industrielle, la solution obtenue est conservée dans un baril en métal de 128,69 litres.

Les astuces pour obtenir un excellent de sirop d’érable

Il est possible que le sirop d’érable se cristallise après son conditionnement. Dans ce cas, mettez-le au feu pour le chauffer à nouveau. Cela permet de faire fondre le sucre et de ramener le sirop à la bonne qualité.

En outre, vous pouvez éviter la cristallisation de la solution en employant du glucose ou du sirop de maïs. Pour cela, il suffit de verser l’un de ces éléments dans le sirop de base et de mélanger.