Comment soigner les troubles vestibulaires ?


Le vestibule, situé dans l’oreille interne, constitue l’élément majeur d’un bon équilibre. En cas de dysfonctionnement, les informations sensorielles ne peuvent plus être traitées correctement par le cerveau, entraînant vertiges, troubles de la stabilité et de la marche.

Les principales pathologies

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), plus fréquent entre 50 et 70 ans, a une origine qui demeure inconnue dans la plupart des cas. La maladie de Ménière cause de la surdité, des vertiges et des acouphènes (bourdonnements d’oreille). La labyrinthite aiguë, conséquence d’une infection de l’oreille interne, occasionne des lésions du labyrinthe accompagnées de vertiges intenses et de nausées. A l’état chronique, elle peut être due à une petite tumeur bénigne. Quant à la forme suppurée, elle peut accompagner une otite moyenne et évoluer vers une mastoïdite, beaucoup plus grave.

Les traitements

Avant de les aborder, il convient de parler de la prévention. Toute infection de l’oreille doit être traitée jusqu’à la guérison complète. Les chutes sur la tête auront aussi intérêt à bénéficier d’un examen médical. En cas de maladie installée, le traitement interviendra d’abord pour soulager le patient. La prescription comprendra des antivertigineux, des sédatifs et des antiémétiques (vomissements). Le VBBP pourra être traité par kinésithérapie durant une crise ou une rechute. Les thérapeutiques de fond sont d’ordre médicamenteuses (corticoïdes, antiviraux, diurétiques), hygiéniques et/ou destructrices. Les mesures hygiéniques peuvent concerner la maladie de Ménière. Il s’agira de la mise en place d’un régime sans sel accompagné de diurétiques. Pour la guérir définitivement, on peut envisager la destruction des récepteurs vestibulaires chimiquement ou chirurgicalement.

Une autre méthode prometteuse, la rééducation vestibulaire, devient de plus en plus courante. Le but est de désensibiliser le système vestibulaire en déclenchant les symptômes. On pourra donc sans problème améliorer l’équilibre et la marche en combinant les mouvements de la tête et des yeux.