Une maison passive, qu’est-ce que c’est?


Une maison passive, qu'est-ce que c'est?

Nous sommes chaque jour davantage à nous préoccuper de la problématique écologique. Si les énergies alternatives constituent une partie de la solution, limiter les conséquences néfastes de notre existence sur Terre passe également par les méthodes de construction de nos habitations. Face à ce constat, différentes alternatives ont vu le jour. Les maisons passives en sont un exemple. Mais savez-vous réellement ce qui se cache sous cette appellation? Réponses.

Isolation

À l’heure actuelle, un très grand nombre d’habitations ne bénéficie pas d’une isolation suffisante. Ces dernières sont donc chauffées dans le vide puisque, pour compenser la chaleur qui s’échappe suite à ce défaut d’isolation, le bouton du chauffage est souvent poussé à son maximum. Afin d’éviter cette situation de non-sens, il convient donc de faire de l’isolation un critère primordial.

Lire également : Agent immobilier : s'assurer avec une rc pro

Pour éviter les déperditions de chaleur, des panneaux de 20 à 40cm d’épaisseur doivent impérativement recouvrir murs, sols et toiture. Il peut également être judicieux de recourir à des blocs coffrants isolants.

Chauffage

Les besoins en termes de chauffage d’une maison passive ne doivent pas excéder 15kWh/ par m² et par an (d’où l’importance d’une bonne isolation…). Ces données sont à mesurer à l’aide du programme PHPP.

A lire aussi : Immobilier : quels travaux réaliser pour mieux vendre ?

Étanchéité

Le renouvellement d’air est également un critère important. Le taux de ce dernier doit, selon les normes en vigueur, être inférieur ou égal à 0,6 h-1. Pour s’en assurer, le blower door test s’avère être d’une grande utilité.

Surchauffe

Le pourcentage de surchauffe au sein du bâtiment ne doit quant à lui jamais excéder 5%. On estime qu’un bâtiment est en surchauffe lorsque la température intérieure dépasse les 25°C.

Maison passive, maison basse énergie ou maison zéro énergie?

Les maisons passives ne sont pas les seules maisons écologiques. Il existe également les maisons basse énergie (moins exigeantes) et les maisons zéro énergie (plus exigeantes). Les maisons à énergie positive tendent également à se développer.