Mécanisme de fixation des taux d’intérêt pour les crédits immobiliers


La banque est un organisme financier qui vend divers produits à ses clients. Parmi ces produits, le crédit immobilier figure en bonne place. Pour bénéficier de l’assistance financière de la banque pour l’acquisition ou la construction d’un logement, l’emprunteur doit rembourser à celle-ci le capital ainsi que les intérêts, c’est-à-dire la rémunération du service bancaire.

Mode de fonctionnement d’une banque

Dans un langage simplifié, la banque est une entreprise spécialisée dans le commerce de l’argent. Dans le cadre de ses activités, elle collecte l’épargne de ses clients à travers plusieurs produits d’épargne. Ceux-ci reçoivent une rémunération en contrepartie de leurs dépôts. De l’autre côté, un certain nombre de personnes ont besoin d’argent pour financer leurs projets qui peuvent être immobiliers ou autres. La banque joue par conséquent le rôle d’intermédiation entre les épargnants qui disposent de liquidités et les emprunteurs qui en ont besoin.

Dans le cas où l’épargne collectée n’arrive pas à satisfaire la demande de crédits, la banque peut se tourner vers ses consœurs ou vers la Banque Centrale Européenne (BCE) afin d’obtenir une autre source de financement. Ces établissements bancaires peuvent lui prêter de l’argent moyennant un coût, appelé taux d’intérêt qui varie selon le taux directeur de la BCE.

Calcul du taux d’intérêt du crédit immobilier

Pour calculer le taux d’intérêt du prêt immobilier d’une banque, il faut synthétiser plusieurs éléments dont le taux d’intérêt de la BCE et le coût du risque, c’est-à-dire les charges que représentent les emprunteurs qui n’honorent pas leurs engagements. Nos différentes banques disposent généralement de statistiques pour estimer avec précision ce coût.

Chaque banque inclut également dans l’évaluation de son taux d’intérêt les dépenses de fonctionnement comme les charges de personnel, le loyer, l’électricité, le téléphone, la publicité ou la sécurité.

Enfin, comme toute entreprise, elle doit chercher à réaliser des bénéfices. Dans cette optique, elle intègre dans le calcul du taux d’intérêt sa marge bénéficiaire qui dépend essentiellement des différentes offres sur le marché. La combinaison de tous ces éléments lui permet de déterminer le taux d’intérêt d’un crédit immobilier.

Le taux d’intérêt se présente sous plusieurs formes, à savoir le taux fixe, le taux et le taux mixte. Prendre le temps de bien se renseigner permet de définir le coût total du crédit immobilier et de comparer les offres.