Pourquoi investir dans les logements meublés ?


Comment mettre son logement meublé en location

La location meublée est l’un des investissements les plus rentables de l’immobilier. Si le nombre de propriétaires ou bailleurs qui s’intéresse à ce mode de location évolue considérablement, c’est surtout grâce aux avantages fiscaux que présente cette option. Plutôt que de louer leurs maisons ou appartements vides, plusieurs bailleurs préférèrent les équiper au préalable afin de profiter d’une fiscalité plus allégée.

À quelle fiscalité êtes-vous soumis en tant que propriétaire ?

Si vous envisagez de vous lancer dans la location en meublé non professionnel, vous devez au préalable vous informer sur la fiscalité. L’imposition d’impôt ne se fera pas sur les revenus fonciers mais plutôt sur le revenu dans la catégorie des profits commerciaux ou industriels. Votre impôt est donc soumis à un abattement de 50% seulement lorsque votre revenu n’excède pas la somme de 33,200 euros par an. Toutefois, le propriétaire proposant la location meublée et fiscalité peut bénéficier d’une exonération d’impôt dans certains cas.

Lire également : Logement : les diagnostics gaz et électricité seront obligatoires dès le 1er juillet

Si votre logement meublé génère très peu de revenus ou lorsqu’il fait l’objet d’une location saisonnière ou occasionnelle, vous pouvez être exonéré. Pour profiter des avantages qu’offre cette disposition, vous devez néanmoins remplir certaines conditions. Vous devez pour cela louer une ou plusieurs pièces de votre habitation personnelle, votre loyer ne doit pas dépasser la somme de 184€ si vous vous trouvez en Île-de-France et 135€ partout ailleurs. Cette disposition concerne également les propriétaires qui louent leurs chambres d’hôte et dont le revenu annuel reste inférieur à 760 euros.

location meublé

A lire également : Devenir rentier en 4 ans : mon avis sur le livre d'Elise Franck

Quels sont les différents avantages qu’offre une location meublée ?

Si la location en meublé non professionnelle est considérée comme une option intéressante et avantageuse pour plusieurs bailleurs, c’est grâce aux différents avantages que cela présente. En tant que propriétaire, vous pouvez encaisser des loyers beaucoup plus élevé qu’un logement vide, cela peut atteindre jusqu’à 30% de plus que les autres locations. Ce qui est un atout non négligeable d’autant plus que cela s’avère plus rentable qu’une simple location. Il faut d’ailleurs rappeler que chaque bailleur était libre de fixer le prix de son loyer avant l’arrivée de la loi Alur car la location en meublée n’était pas réglementée.

Pour ce qui est de vos obligations, le contrat de bail doit avoir une durée minimum d’un an avec la possibilité de le renouveler de manière implicite même en l’absence de l’une des parties. Si le locataire est un étudiant, la location ne doit pas dépasser neuf mois et ne peut être reconduite tacitement. Le préavis est d’un mois si le locataire est absent ou en congés et de trois mois avant la date limite du bail si le propriétaire est en congés.

Les avantages qu’offre une location en meublé ne se situent pas uniquement du côté du propriétaire. Le locataire, en plus de bénéficier d’un logement équipé, il est libre de partir à tout moment sans aucune justification. En effet, la location meublée est une meilleure option pour les touristes, vacanciers et étudiants. Vous n’aurez pas besoin d’acheter quoi que ce soit car tout est déjà disponible au sein du logement. De plus, vous bénéficiez de plus d’espaces surtout lorsqu’il s’agit d’un hébergement en famille.