Santé

Que faut-il savoir sur le pansement dentaire ?

En matière de soins bucco-dentaires, le pansement dentaire apparaît comme une option très souvent envisagée par les dentistes. En effet, il est régulièrement utilisé en raison de son efficacité dans le traitement d’une variété d’atteintes à la dent. En quoi consiste concrètement un pansement dentaire ? Quels en sont les usages précis ? Comment utiliser la solution ? Voici l’essentiel sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un pansement dentaire ?

Le pansement dentaire est un ciment provisoire à disposition du dentiste qui lui permet d’obturer une dent. Il se présente sous forme de pot, de seringue ou de tube prêt à l’emploi et facile à utiliser. Sa composition comprend généralement et essentiellement l’oxyde de zinc, le sulfate de zinc, la résine et l’eugénol qui lui confèrent des propriétés particulières.

A lire en complément : Prothèses auditives : quels sont les bienfaits ?

Le pansement dentaire se révèle justement :

  • Adhérant à la dentine
  • Bactéricide ou antiseptique (il protège la dent contre les infections)
  • Isolant (il se solidifie et accroit son étanchéité au contact de la salive ; empêchant la pénétration de fluides)
  • Sédatif à court terme (possède des vertus analgésiques par lesquelles il apaise les douleurs dentaires)
  • Protecteur (il constitue une protection contre les attaques thermiques, acides, physiques et bactériennes pouvant affecter les dents. En outre, il protège la langue et les joues contre d’éventuelles irritations).
  • Esthétique (il permet de conserver l’aspect naturel de la dentition grâce à sa couleur similaire à celle des dents)

Quand utiliser le pansement dentaire ?

Le pansement dentaire peut s’utiliser dans une variété de situations. Le médecin dentiste examine au cas par cas les maux des patients pour décider de l’opportunité d’un tel traitement. Il est cependant globalement admis que l’obturation provisoire est indispensable pour préserver la dent le temps d’apporter une solution plus adaptée.

Lire également : Comment dissoudre les cristaux dans l’oreille ?

Ainsi, on peut se servir du pansement lorsqu’une obturation présente sur la dent s’en détache. Il s’agira de protéger l’intérieur de la dentine contre les agressions extérieures. De la même manière, l’obturation provisoire peut être mise en attendant une obturation définitive, lorsque cette dernière nécessite deux rendez-vous. Le pansement dentaire est alors posé jusqu’à ce que l’obturation définitive soit mise en place.

Par ailleurs, on utilise le pansement dentaire comme analgésique ou sédatif dans les contextes d’opérations pouvant affecter la sensibilité des dents. C’est notamment le cas lors de la réalisation de soins près de la pulpe. Dans ce cas, le pansement permettra de réduire la douleur liée aux variations thermiques.

Comment bien utiliser cette solution ?

Le pansement dentaire étant une solution provisoire, il requiert la prise de certaines précautions afin d’empêcher qu’il s’effrite de façon prématurée. Ainsi, après une pose de pansement, attendez le lendemain avant de mâcher sur la dent objet de l’opération. Évitez les aliments durs et les chewing-gums dont la mastication peut abimer l’obturation. Le brossage de dent au niveau du pansement dentaire doit en outre s’effectuer en douceur.

Enfin, un pansement dentaire ne doit jamais se mettre de manière improvisée. Même dans l’urgence du besoin, consultez votre médecin dentiste avant toute pose. De la même manière, faites suivre les différentes évolutions du mal au médecin afin que les mesures appropriées soient prises. Pour rappel, le pansement est une solution temporaire qui ne se pourra pas se substituer à une prise en charge définitive.