Qu’est-ce que le métier de feu en jonglerie ?


Combien de fois vous-a-t-on prévenu de ne jamais jouer avec le feu ! Et pourtant, il est des personnes qui font du feu un véritable métier d’art et d’émerveillement. Qu’ils soient cracheurs de feu, jongleurs, ou qu’ils manient le bâton du diable avec une rapidité incomparable, ces professionnels du feu seront toujours aussi impressionnants, que ce soit pour une inauguration de produit ou une entrée de mariés, ces effets seront fabuleux.

Voulez-vous en savoir d’avantages sur ce métier aussi passionnant que dangereux ? Découvrez dans cet article les importantes informations sur le métier de jongleur de feu.

Quelles sont les règles de sécurité à suivre ?

Pour devenir un jongleur de feu, il ne suffit pas de s’entraîner dans son jardin plusieurs fois par jour. Ne brûlez surtout pas les étapes et apprenez à contrôler le matériel sans feu. Il est préférable de jongler toujours à proximité d’un point d’eau et d’une personne qui pourra vous aider en cas de pépin. Même si le sol n’est pas en moquette, il ne faut jamais jongler en intérieur. Ne  négligez surtout pas ni votre sécurité, ni celle du public. Evitez de porter des vêtements synthétiques et surtout attachez vos cheveux.

Le feu en jonglerie : prudence et compétence.

L’utilisation du feu en jonglerie ne doit pas être faite n’importe comment et nécessite une très grande prudence. Un spectacle jongleur de feu n’est pas un jeu d’enfants, voici pourquoi quelques consignes sont à respecter. D’abord concernant le combustible du jongleur, il est préférable d’utiliser soit le Kerdan car il est peu onéreux, brûle lentement et peu dangereux, soit l’eau de feu qui est beaucoup moins toxique et sent moins fort que le pétrole. Ces produits peuvent être repérés dans toutes les grandes surfaces de bricolage, notamment au rayon des dégraissants, ou des produits chimiques avec alcool à brûler…. L’utilisation d’autres combustibles tels que l’essence ou l’alcool est strictement déconseillée car ils donnent un rendu visuel plutôt décevant. Le jongleur peut aussi être exposé à des risques d’ingestion du combustible, si tel est le cas, il faut immédiatement appeler le centre antipoison avec l’étiquette du produit à proximité. Sachant que le Kerdan est un produit nocif, il faut impérativement éviter tout contact avec la peau, les muqueuses et les yeux. Un rinçage abondant à l’eau est nécessaire si malgré tout un contact a lieu.