Reportage inside moto-cross


Je ne suis pas très calé en moto, et encore moins en motocross. Mais ce milieu très fermé a retenu mon attention ! Si vous êtes comme moi, suivez-moi à la découverte des riders de l’extrême !

Plusieurs disciplines

D’abord, un petit tour d’horizon. Il existe plusieurs pratiques en motocross. L’enduro, le trial et le MX (SX, FMX se qui se traduit par freestyle, soit des figures effectuées pendant les sauts).

L’enduro est certainement la plus connue. Elle consiste à parcourir un circuit accidenté, le plus généralement conçu à cet effet car les sites naturels praticables sont rares. Ce sport peut être effectué en compétition, loisir ou randonnée. En compétition, la discipline est très réglementée, aussi bien sur la moto que sur le casque moto cross. L’homologation, le permise et l’assurance sont nécessaire pour participer.

Le trial quant à lui, existe pour différents véhicules. Que se soit vélo, moto ou même camion ! (ce dernier doit certainement valoir  le coup d’œil !) Le but est de franchir des obstacles naturels ou parfois artificiels. De la même façon cette discipline peut être pratiquée en compétition, en loisir ou en randonnée. Les règles de la compétition sont très strictes. En effet, la pose du pied au sol est pénalisante. Cette discipline fait donc parti de celle que l’on accède à un très haut niveau !
Le freestyle ! Ce sport est dédié aux drogués des sensations fortes ! Le but cette fois est de franchir des tremplins tout en exécutant des figures acrobatiques, qu’un jury note (les appréciations se font en fonction de la difficulté de la figure et de la qualité de sa réalisation). Il existe tout un tas de figure répertoriée, toute plus bluffantes les unes que les autres ! C’est très impressionnant de les voir à l’œuvre. Le saut se situe entre 3 et 10 mètres (selon les figures à réaliser), c’est à chaque fois leur vie qu’ils mettent en dangers, pour le spectacle !