Loisirs

Tout savoir sur le puff, cette nouvelle tendance en cigarette électronique

L’univers de la cigarette électronique s’est fortement démocratisé depuis quelques années. De nouveaux produits font toujours leur apparition, au plus grand plaisir des consommateurs. Aujourd’hui, la tendance est au puff. Tour d’horizon sur ce nouvel arrivant !

Le puff, kesako ?

Avant d’acheter puff en ligne, il est important de connaître ce que c’est réellement. Le puff est la nouvelle tendance en matière de cigarette électronique non rechargeable. Cette version de la cigarette électronique fut créée Etats-Unis en 2019 par deux Californiens, co-PDG de Puff Bar. Il a fait son apparition sur le marché français en 2020 grâce à TikTok et a immédiatement séduit les consommateurs par sa qualité jetable. Il est en effet facile à utiliser, ne requérant aucun besoin de recharge ou de changement de batterie. Une fois le consommable fumé, généralement au bout de quelques jours selon la fréquence d’utilisation, il suffit de le jeter.

A lire également : Partir en vacances en Haute Savoie

Son nom lui vient de l’anglais qui signifie bouffée ou brusque émission d’air. Le terme puff correspond au terme taffe au français.

Puff et cigarette électronique : quelles sont les différences ?

Cigarettes électroniques et puffs peuvent contenir de la nicotine, avec un taux relativement similaire. En Europe, la législation n’autorise que les e-cigarettes avec une concentration de nicotine inférieure à 200 mg/ml, soit une teneur de nicotine égale à 1.8%. Par ailleurs, les puffs sur le marché sont disponible avec une teneur égale à 2% de nicotine.

A lire aussi : Venez vite découvrir la ville de Paris comme vous ne l'avez jamais vu.

De quoi est composé le puff ?

L’e-cigarette jetable est composé d’une batterie, d’une résistance et d’un e-liquide. A l’instar d’une cigarette électronique classique, la batterie chauffe la résistance qui assure à son tour la combustion de l’e-liquide.

Quant à l’e-liquide, l’Anses (Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale) indique que la majorité des produits déclarés sont composés d’un support de dilution, des substances conférant le goût et d’acides extraits de plantes.

Le puff rend-il addictif ?

Il faut savoir que le puff a les mêmes effets que les cigarettes électroniques et les cigarettes traditionnelles. Contenant de la nicotine à concentration maîtrisée, votre cerveau peut s’habituer à la libération de dopamine et que votre corps en redemande. Il s’agit du début de l’addiction.

Ainsi, le puff est déconseillé aux enfants et aux adolescents, dont le cerveau est encore en développement. En effet, l’exposition à la nicotine de manière précoce entraine une dépendance à la substance.

Combien coûte un puff ?

Pour un puff, il faut compter entre 6 à 10 euros. Cependant, une nouvelle réglementation a vu le jour, ayant pour but de dissuader l’achat de ces produits à potentiel addictif. Son entrée en vigueur a ainsi fait évoluer les prix à la hausse. Dans le cadre de l’amendement du budget 2023 de la Sécurité sociale, un projet de taxe sur les puffs a fait augmenter les prix des ces cigarettes électroniques jetables. C’est alors que sur le marché, leurs prix peuvent atteindre une vingtaine d’euros, depuis mars 2023.

Cette nouvelle réglementation n’empêche pourtant pas les puffs d’être disponibles sur Internet, les bureaux de tabac ou dans les rayons des grandes surfaces.