Une meilleure conception paramétrique dans SolidWorks avec Mastercam


mastercam solidworks

Les systèmes intégrés de conception assistée par ordinateur (CAO) sont devenus des outils indispensables dans la fabrication industrielle moderne. La puissance de certains logiciels facilite énormément la programmation des caractéristiques de la pièce aussi bien que du processus de fabrication.

La CAO, une technique aux avantages et applications multiples

Considérée comme une véritable révolution industrielle, la modélisation géométrique par ordinateur a permis de grandes avancées en matière de précision et de performance dans l’ingénierie. En effet, grâce aux logiciels informatiques spécialisés, il est nettement plus facile de concevoir des systèmes complexes et d’en simuler le comportement dans un environnement virtuel aux paramètres modifiables. Les possibilités offertes ont ainsi permis des gains de temps conséquents et des réductions sensibles en coûts de conception. Le prototype numérique pouvant être analysé et corrigé de façon presque immédiate.

Les champs d’utilisation de la CAO sont donc très nombreux et variés puisqu’elle est applicable à toutes sortes d’objets. Mécanique, électrotechnique et généralement l’ingénierie de construction et architecture sont des domaines où la CAO est un outil de prédilection. On la trouve également dans l’industrie moléculaire ou encore les secteurs de l’ameublement, de confection, etc. Chaque corps de métier possède en outre un ou plusieurs logiciels qui lui sont dédiés, avec des fonctionnalités spécifiquement conçus son usage.

Les outils métier de programmation, un atout fondamental

Pour en optimiser le fonctionnement et les performances, les utilisateurs d’un outil CAO y intègrent un logiciel orienté métier. A l’image de mastercam pour SolidWorks, cet ajout permet de bénéficier de la précision et de la puissance de l’utilitaire spécialisé directement dans la solution de CAO. Elle permet notamment de concevoir plus facilement les modèles et d’en modifier les différents paramètres sans avoir à jongler entre différents systèmes. En pratique, cela permet par exemple de bénéficier de fonctionnalités avancées telles que l’usinage 2D, 3D voire à 5 axes de pièces particulièrement complexes. Plus précisément, un tel module complémentaire offre la possibilité de virtualiser des actions telles que le fraisage, le tournage ou encore la découpe-fil sur la pièce conçue par ordinateur, ce qui permet d’obtenir un prototype numérique aussi proche que possible du modèle à fabriquer ultérieurement. Le principal avantage est donc d’adapter le logiciel CAO aux besoins spécifiques d’un métier particulier.