Agent immobilier : s’assurer avec une rc pro


immobilier

Rien de mieux que le rc pro agent immobilier pour se protéger contre les éventuels risques qui peuvent arriver à une agence immobilière. Entre une activité complexe et les enjeux financiers qui se rapportent à votre fonction, sans parler de la loi Hoguet ainsi que la loi Alur qu’il faut absolument honorer et vos obligations en tant que professionnel, souscrire un rc pro est vraiment indispensable pour le bien-être de votre agence et de votre métier.

A lire également : Immobilier : quels travaux réaliser pour mieux vendre ?

C’est quoi une rc pro agent immobilier ?

L’assurance rc pro agent immobilier est un contrat de garantie pour les conséquences financières suite à un préjudice, que l’agent a lui-même causé lors de la réalisation de son travail. Puisque c’est une assurance professionnelle, elle ne prend donc effet que dans le cadre du travail. Le préjudice est engendré à un tiers, ou les parties du traité immobilier durant lequel l’agent a participé en tant que médiateur professionnel et cette intervention a été rémunérée.

L’assurance rc pro agent immobilier s’adresse particulièrement à tout agent immobilier  qui exerce ses fonctions hors du cadre de travail. Pour ces derniers, cette assurance est obligatoire selon la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Elle concerne également toute entreprise exerçant dans le domaine de l’immobilier que ce soit une agence immobilière, une entreprise individuelle, une association ou autres.

A lire aussi : Les démarches pour déclarer un syndic bénévole

Les risques que les agences immobilières doivent assurer  

Le premier risque qu’un agent immobilier doive assurer est bien évidemment le rc pro agent immobilier et cela pour tout service remis à son mandant. Cela concerne la transaction pour la vente ou la location de biens. Il concerne le retard lors de la réalisation de travail qui a un rapport avec l’entretien d’une habitation en gestion locative. Cela prend également effet lorsque celui-ci a fait des fautes lors de la rédaction d’une promesse de vente ou le bail de la location. C’est aussi le cas si par erreur il s’est mis à relouer un appartement alors qu’il n’avait pas demandé l’avis ou ne s’est pas informé le mandant. En général, le rc pro permet de couvrir ces éventuelles fautes.

La responsabilité de l’agent immobilier est aussi indispensable si les garanties financières ne sont pas suffisantes. Il doit également assurer le risque de vol ou de la perte de la base de données que ce soit pour les clients ou les prospects.  La responsabilité de l’agent immobilier assure aussi  les responsabilités à titre personnel, et  surtout tout ce qui concerne le local de l’agence.