Cheminée à l’éthanol : entre normes et lois en vigueur


Développement durable exige, les réglementations concernant les feux de bois ont été renforcées dans certaines localisations.

C’est le cas avec la note d’interdiction effective sur Paris à compter du 1er janvier 2015. Mais pour continuer à bénéficier de la chaleur et de la convivialité assurée par un joli feu, il est toujours possible de se tourner vers la cheminée à l’éthanol.

Mais quelles sont les normes en vigueur pour ces cheminées modernes ?

Une utilisation sécurisée

Pour pouvoir être mise sur le marché, une cheminée à l’éthanol doit répondre aux critères imposés par la loi sur la sécurité des produits.

Pour ce qui est du contrôle, celui-ci est effectué par des organismes spécifiques comme l’inspection des métiers, le contrôle technique ou les syndicats des fabricants et revendeurs. Toujours pour mieux rassurer la clientèle, certaines marques peuvent faire des demandes de vérification auprès d’une corporation des ramoneurs du service d’inspection du travail.

Et sur le marché européen, la norme AFNOR NF035-386 est la plus fiable pour obtenir des appareils conçus dans des matériaux de qualité et dotés de toutes les installations nécessaires pour garantir une utilisation sécurisée et optimale.

L’éthanol pour cheminée

Pour une utilisation domestique, l’éthanol admis est un alcool pur de 90 à 96 % obtenu grâce à la fermentation du sucre contenu dans la betterave, la canne à sucre, le maïs et les pommes de terre.

Parce qu’il ne libère que le CO² contenu dans les plantes, ce combustible est classé dans la catégorie des énergies vertes. Et parce que la culture en est renouvelée tous les ans, il n’y a aucun risque de pénurie.

Et pour appliquer les réglementations des douanes, un dénaturant est toujours rajouté à l’éthanol pour le rendre inconsommable. Il faut également redoubler d’attention et éviter d’utiliser le bioéthanol vendu en station qui est déjà mélangé à de l’essence.

Enfin, la réglementation européenne exige la présence de bouchons de sécurité enfant sur les bidons d’éthanol.