Comment déduire son prêt impôt de ses impôts ?


Vous avez fait un emprunt auprès de votre banque pour financer un projet immobilier ou acheter un bien de consommation ? Il faudra déduire votre prêt de vos impôts en respectant un certain nombre de règles. Lorsque vous faites un emprunt, le remboursement est essentiellement fixé sur des intérêts et le capital.

Les conditions pour déduire son prêt impôt

Le prêt impôt permet à certains emprunteurs qui ont souscrit à un prêt de bénéficier d’une déduction sur une partie des intérêts au moment du remboursement de cet emprunt. Ceci est applicable pendant les cinq premières années de remboursement du prêt à votre banquier. Dans le cas où le prêt impôt est supérieur à l’impôt qui devrait être versé par le prêteur, l’excédent lui sera rendu. Aussi, la particularité du prêt impôt est qu’il est profitable à tout le monde même si vous êtes non imposable.

Pour bénéficier d’un crédit impôt, vous devez résider en France et avoir contracté un prêt immobilier ou d’un autre type de prêt compatible aux conditions de déductions de prêt impôt. Ce crédit immobilier pouvant financer l’achat d’une maison ou d’un appartement. Elle peut être aussi destinée à la construction d’une habitation. Autrement dit, le crédit que vous avez contracté doit être destiné soit à l’achat, soit à la construction d’un logement afin de bénéficier du prêt impôt. Sachez que vous pouvez cumuler votre crédit impôt même s’il s’agit d’un crédit à taux zéro.

Comment calculer son prêt impôt ?

Le calcul du crédit impôt se fait selon des bases bien précises. Elle doit être déduite en fonction de nombreux critères. Elle équivaut à 40% de la somme des intérêts remboursés pendant la première année. Au cours des quatre années qui vont suivre, le prêt impôt est équivalent à 20%. Cependant, ce crédit impôt n’est bien évidemment pas illimité, elle est plafonnée selon certains critères : pour une personne célibataire, veuve ou divorcé, elle est plafonnée à 3750 €/an. Si la personne ayant contracté le crédit est handicapée, il peut bénéficier d’un prêt impôt allant jusqu’à 7500 €/an. Pour un couple qui est sous un régime imposable commun, le crédit impôt est plafonné à 7500 € et peut aller jusqu’à 15 000 € si une personne handicapée est présente dans le foyer. De plus, ce prêt impôt est augmenté de 500 € pour chaque personne à charge dans le foyer. Aussi, les prêts étudiants bénéficient aussi d’un prêt impôt qui peut aller jusqu’à 25% du montant des intérêts.