Étude: séries télé et sommeil ne font pas bon ménage


Étude: séries télé et sommeil ne font pas bon ménage

Vous a-do-rez dormir? La seule chose que, peut-être, vous aimez plus encore que dormir, c’est visionner des séries? Problème: il semblerait que sommeil et séries télé ne fassent malheureusement pas bon ménage… C’est en tout cas ce qui découle d’une étude sérieuse publiée tout récemment. Explications. 

L’influence des séries télévisées sur notre sommeil

C’est pour beaucoup un rituel: chaque soir, une fois le souper passé et les différentes tâches quotidiennes réalisées, vient le moment de s’installer confortablement devant télévision ou ordinateur afin de décompresser d’une journée de dure labeur.

Un certain pourcentage d’entre-nous choisissent plus particulièrement de visionner un ou plusieurs épisode(s) de leur série préférée du moment. Cet acte, en apparence tout à fait anodin, nuirait pourtant à la qualité de notre sommeil. C’est en tout cas ce qu’affirme Liese Exelmans. Cette dernière, titulaire d’un doctorat obtenu à la Leuven School for Mass Communication Research (KU Leuven) a choisi d’interroger 423 jeunes (la tranche d’âge la plus adepte de ce type de pratique) quant à leurs habitudes en la matière et à la qualité de leurs nuits.

SI 80% d’entre-eux ont avoué s’adonner régulièrement à ce que l’on appelle aujourd’hui le “binge watching” ou “gavage télévisuel”, il s’est également avéré que plus d’un tiers de ces derniers bénéficiait d’un sommeil moins qualitatif que ceux pour qui ce n’était pas l’habitude.

Quid, dès lors, de Game of Thrones, Orange is the New Black et consors? Doit-on, pour notre santé, reléguer ces dernières au placard? N’allons pas jusque-là! Néanmoins, il est recommandé de ne pas visionner nos séries préférées immédiatement avant de se blottir dans notre lit…

En effet, les séries télévisées de ce type s’avèrent particulièrement addictives. Tous les épisodes ou presque se clôturent par une scène bourrée de suspense, suspense pouvant nous pousser à poursuivre le visionnage indéfiniment. Si nous parvenons à résister à cette envie, notre esprit n’en demeure pas moins épris des derniers rebondissement. Trop occupé avec le récit ou les différents personnages, il ne serait dès lors pas suffisamment enclin à nous aider à rejoindre les bras de Morphée dans les meilleures conditions.

Quelles solutions?

Mieux vaudrait donc ne pas trop s’adonner à ce visionnage trop tard dans la soirée ou, mieux encore, le réserver pour le week-end.

Vous êtes trop accro pour opter pour l’une ou l’autre de ces solutions? En toute mauvaise foi, il vous reste à remettre la faute sur votre matelas. Peut-être est-il temps d’en changer? Après tout, c’est peut-être tout simplement lui le responsable! Entamer une cure ou acheter un nouveau matelas: à vous de choisir! 🙂