Le défibrillateur cardiaque, meilleur allié pour sauver des vies


Heart

Lors de la journée d’appel obligatoire, on nous apprend automatiquement les gestes qui sauvent; sauf que non pratiqués régulièrement (par les membres de la croix rouge par exemple qui s’entraînent à les appliquer quasi quotidiennement), ceux-ci s’avèrent inutiles le jour où nous nous retrouvons pour de vrai, face à une personne faisant un arrêt cardiaque. Depuis peu des défibrillateurs cardiaques ont été installés dans de nombreux lieux publics.

Plus de vies sauvées :

Dû à l’ignorance flagrante de personnes ne connaissant pas les fameux gestes qui sauvent, beaucoup de personnes sont mortes suite à un arrêt cardiaque, alors qu’elles auraient pu être maintenues en vie le temps que les secours arrivent. Voilà pourquoi des défibrillateurs cardiaques sont désormais accessibles à monsieur et madame tout le monde, dans des lieux publics, les transports en commun etc… Pour donner une chance aux personnes cardiaques d’être maintenues en vie, voir sauvées mais aussi donner l’opportunité à une personne d’en sauver une autre, sans douter de ses compétences, ni de s’en vouloir de ne pas avoir su faire ce qu’il fallait face à l’arrêt cardiaque d’un proche et/ou d’un parfait inconnu.

Mode d’emploi :

Nous n’avons malheureusement pas tous l’opportunité ou le réflexe de pouvoir suivre des stages régulièrement, ce que nous regrettons le jour où un drame se produit. Heureusement, les défibrillateurs cardiaques ont une notice qui nous explique pas à pas les gestes qui sauvent, si notre victime a besoin ou non de ce choc électrique ou si le massage cardiaque à lui seul suffit en attendant les secours. Grâce à cette boîte, nous sommes guidés dans cette mission de sauvetage, sans risquer de plus la vie d’un de nos concitoyens et avec un peu plus d’assurance que sans souvenirs de ce qu’on a pu apprendre des années auparavant. A vous de jouer !