Les critères pour acheter un monte escalier


monte escaliers electrique

Pour tous, collectivités locales ou seniors, laisser vivre les personnes âgées le plus longtemps possible chez elles est de loin la meilleure option. Parmi les aménagements nécessaires au domicile, l’installation d’un monte-escalier contribue fortement au maintien de leur autonomie. Cette solution pratique, mais pas anodine, demande une réflexion de fond.

La configuration de votre escalier

C’est votre escalier qui va déterminer le type de monte-escalier que vous pouvez installer chez vous, selon une logique simple mais imparable. Si votre escalier comporte un ou plusieurs virages ou une ou plusieurs pentes, vous devez installer un monte-escalier tournant.
Si votre escalier ne comporte aucun virage ni palier intermédiaire et que toutes les marches sont identiques, vous pouvez envisager un monte-escalier droit, la solution la plus économique. Si votre escalier est situé à l’extérieur, votre appareil sera obligatoirement droit.

La fiabilité du matériel

Comme tout appareil d’accessibilité, le monte escalier électrique doit se conformer aux normes européennes de sécurité. Il n’est pas question de marchander sur la qualité et la solidité des matériaux utilisés.
Le siège ne doit pas se balancer en se déplaçant et doit pivoter en arrivant en haut ou en bas des marches. Pour une facilité d’utilisation, il peut donc se verrouiller dans deux positions.
Le monte-escalier électrique doit être doté d’une technologie qui permettra les départs et les arrivées en douceur et une montée silencieuse. L’écran numérique permettra le diagnostic des pannes. Le régulateur de vitesse évitera les descentes incontrôlées. Une batterie indépendante permettra à l’appareil de continuer à fonctionner en cas de panne de courant.

Le choix de l’installateur

C’est aussi un critère important dans le choix d’un monte personne.Commencez par collecter un maximum d’informations sur Internet. N’hésitez pas à visiter les sites des fabricants de monte escalier et des fournisseurs pour vous faire une première idée. Comme pour tout achat important, faites établir des devis pour pouvoir comparer.

Astuces

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à visiter le showroom de votre installateur, pour tester le matériel. Ne signez pas tout de suite et profitez du délai de rétractation de 7 jours pour réfléchir !