Panic Room: l’outil pour contrer les menaces extérieures


Panic Room: l'outil pour contre les cambriolages

Les vacances d’été arrivent à grands pas: une aubaine pour les cambrioleurs, pour qui c’est la saison pleine. La période est en effet davantage propice au passage à l’acte, des pics d’activités y sont habituellement recensés. Les particuliers et professionnels, conscients du danger, sont chaque jour davantage à opter pour la mise en place de mesures visant à repousser les malfrats. Système d’alarme, porte blindée, renforcement de la sécurité des différentes fenêtres, etc.: ce ne sont pas les aménagements qui manquent. Tout droit venue des États-Unis, la Panic Room tend aujourd’hui à se frayer une place dans nos habitations. La Panic Room: utile ou gadget? Réponse. 

Panic Room: qu’est-ce que c’est?

La Panic Room est définie comme étant “une pièce de sûreté, une pièce de survie ou une chambre de repli”.

A lire en complément : 5 règles de bases à connaitre avant d’offrir des fleurs

Il s’agit en fait d’une pièce fortifiée, dissimulée au sein d’un bâtiment, et dont le but est de protéger ses habitants en cas d’attaque extérieure.

Les coffre-forts des banques, par exemple, peuvent être qualifiés de Panic Room. Les employés sont invités à s’y réfugier en cas d’intrusion.

A lire aussi : Le double vitrage: parfait allié pour une rénovation énergétique

Les Panic Room peuvent être minuscules ou gigantesques. Il est à peu près possible de tout faire en la matière. Elles peuvent accueillir un lit, une cuisine ou tout simplement de quoi patienter jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre.

Des USA à chez nous

Les États-Unis figurent parmi les premiers à y avoir eu recours. Toutes les ambassades américaines en disposent et ce, depuis 1980. Rendue célèbre par le film éponyme dans lequel joue la talentueuse Jody Foster, la Panic Room tend désormais, petit à petit, à s’immiscer chez nous.

Utile ou gadget?

Quant à savoir si la Panic Room s’apparente davantage à un outil qu’à un gadget, nous serions tenté de répondre que cela dépend…

Si les chefs d’États, les personnages politiques, les personnalités ou les familles fortunées peuvent justifier une menace réelle, c’est moins le cas de monsieur et madame tout le monde, sur lesquels ne pèse pas véritablement un danger sérieux et imminent.

Néanmoins, elles pourront toujours se révéler utile en cas de cambriolage, auxquels tout un chacun peut, un jour, être soumis. Pour ce type d’usage, mieux vaut donc opter pour une Panic Room simple et sans fioriture.

En outre, la Panic Room peut également faire office de coffre-fort. Vous pouvez donc en faire usage en tant que tel en y sécurisant vos objets précieux et/ou de valeur.

Quoi qu’il en soit, on ne saurait que vous conseiller de vous montrer prudent en cette période critique, tout comme durant le reste de l’année d’ailleurs. Bonnes vacances !