Tout ce qu’il faut savoir avant d’élever des poules chez soi


Élever des poules

Le secteur primaire redevient une bonne pratique de nos jours. Après l’agriculture raisonnée, l’élevage des poules est devenu une tendance chez les particuliers. L’animal est craintif, mais de manière générale, il est sociable et calme. Certaines précautions sont à prendre si vous décidez de vous lancer dans l’aviculture. Les volatiles ont en effet besoin d’un environnement adapté pour leur épanouissement. Ces informations vous aideront dans vos démarches.

Élever des poules

Lire également : Vasque de salle de bain, à poser ou à encastrer ?

Délimiter son lieu de vie

Une poule a besoin d’espace pour bien se développer. La surface idéale est de 2 à 3 m². Ce n’est pas un animal à enfermer, car il a besoin d’air pour marcher et pour picorer en toute sécurité. Délimitez son périmètre avec un grillage pour qu’elle ne puisse pas s’échapper hors de son enclos.

Installez sa basse-cour dans votre jardin à l’abri de vos autres animaux de compagnie si vous en avez. Pour des idées de cage pour votre poule vous pourrez trouver tous les détails sur le site Poulailler.org

A lire en complément : Votre loft mérite d'être protégée durant vos absences

Pour optimiser l’épanouissement de ce volatile, il faut régulièrement entretenir sa cage, car l’animal est très sensible à la prolifération des microbes. Nettoyez son enclos une à deux fois par semaine.

Une poule ne peut pas vivre toute seule. Elle a besoin de compagnie. Lorsque vous aurez décidé d’en acheter, prenez 2 à 3 poules pour commencer.

Le choix de la race dépend de vos besoins. Souhaitez-vous une poule pondeuse ? Une poule qui produit de la chair ou tout simplement une poule d’ornement ? Ceci étant, elles peuvent très bien cohabiter ensemble.

Les poules pondeuses

Vous avez décidé de prendre des poules pondeuses pour récolter ses bons œufs frais tous les matins ? Vous pouvez opter pour la poule fermière ou la Harco. En effet, ces dernières n’ont qu’une seule raison de vivre, c’est de pondre.

Mode d’élevage

Pour donner de bons œufs à coquilles dures à gros calibres, les poules pondeuses doivent évoluer en liberté. Elles y trouveront de quoi se nourrir, comme la verdure, les insectes et les vers de terre.

Vous pouvez agrémenter leur nourriture avec des baies, des céréales ou des graines. Une bonne hydratation est également nécessaire, aussi installez un abreuvoir dans leur enclos.

À quel âge la poule pont-elle ?

Tout dépend de la race. Mais de manière générale, cela se situe entre 12 à 24 semaines. La poule fermière par exemple donne ses premiers œufs à partir de 14 semaines.

Combien coûte une poule pondeuse ?

Une poule pondeuse coûte entre 10 à 20 euros et sa durée de vie est de 5 à 10 ans.

Élever des poules

Les poules qui produisent de la chair

Le poulet est la viande la plus consommée au monde. Elle est facile à préparer et à cuire. Elle est tendre et peu grasse. Il existe plus de 300 variétés de poules à chair. Mais nous vous suggérons la Faverolles et La flèche pour la qualité de leur viande.

Mode d’élevage

Un poulet accompagné de frites cuites avec une friteuse sans huile par exemple, ou un beau rôti, pourquoi pas ne pas élever des poules. L’élevage d’une poule à chair passe par plusieurs étapes.

Le démarrage

Il débute au premier jour de sa vie. Le poussin est conditionné dans un espace avec une source de chaleur de 35 degrés et il est nourri avec des aliments de démarrage.

L’engraissage

On commence à l’engraisser à partir de 1 mois, et ce pendant 4 semaines. Sa nourriture doit être riche en protéine telle que le maïs, la farine d’orge. Vous pouvez également lui donner les restes de poissons et de viandes. La poule de chair a aussi besoin de verdure et d’air frais pour se développer.

La finition

C’est la dernière étape d’élevage avant l’abattage. Sa nourriture doit-être rationnée pour affiner la chair. Vous pourrez lui donner du pain trempé dans du petit-lait ou du lait.

À quel âge la poule peut-être abattue ?

L’âge idéal pour abattre une poule de chair se situe entre 4 à 5 mois. Aussi, il faut l’enfermer dans un endroit sombre avant l’abattage.

Combien coûte une poule de chair ?

Elle varie en fonction de la race. La Faverolles par exemple coûte entre 25 à 30 euros, contre 18 à 25 euros pour la Flèche.

Les poules d’ornement

Comme son nom l’indique, les poules d’ornement sont plus destinées à être des animaux de compagnies. Elles sont très sociables et attachantes. Certains grands amateurs les élèvent pour leur faire participer à des concours de beauté. Les plus belles races étant la poule de soie, la poule Hollandaise huppée ou encore la poule Bantam.

Mode d’élevage

Les poules d’ornements s’apprivoisent facilement. Elles s’adaptent très bien en milieu urbain. Ces bestiaux ont néanmoins besoin d’espace pour bien se développer. Prévoyez alors une belle surface close avec de la verdure.

Comme les poules pondeuses, celles destinées à l’ornement sont friandes de céréales et maïs de petits insectes.

Certaines poules d’ornement sont de très bonnes pondeuses comme la poule de soie qui pond particulièrement en automne et en hiver.

Durée de vie d’une poule d’ornement

Bien entretenues, les poules d’ornement peuvent vivre entre 10 à 15 ans.

Le prix d’une poule d’ornement

Les poules d’ornement sont un peu plus difficiles à trouver et coûtent relativement chères. Le prix peut varier de 10 à 50 euros. La poule de soie par exemple vaut 45 euros.