Préparer son divorce, ce qu’il faut savoir


Aborder la question de divorce est loin d’être évident lorsqu’on est marié depuis plusieurs années. Pourtant, il devient inévitable lorsque le couple ne voit plus d’autres issus possibles. Cette situation n’est jamais facile à vivre pour chaque individu. Afin d’aider tout un chacun à mieux préparer son divorce, voici quelques conseils.

Faire un devis

L’organisation du divorce est une étape importante menant vers l’affranchissement de son/sa conjointe (e). Il faut retenir que cette opération est assez onéreuse selon la durée de la procédure et le type de séparation souhaité. De ce fait, la demande de devis en ligne constitue la première étape à suivre pour mieux préparer son divorce. Il existe des formulaires à remplir gratuitement en ligne. Ce dossier demande l’identité du demandeur, l’état de sa relation avec son/sa conjointe (e) ainsi que leur avoir commun (enfant, bien immobilier, etc.). Le concerné peut même bénéficier gracieusement des services d’un conseiller juridique.

Choisir son avocat

Choisir un bon avocat relève d’une grande importance lors du lancement de la demande de divorce. Chacune des deux parties doit engager son propre avocat. Cependant, cela n’est pas nécessaire s’il s’agit d’une séparation par consentement mutuel. Dans ce cas, les deux conjoints peuvent embaucher le même protecteur. La présence de ce dernier est requise dans toutes les phases de la rupture. Il existe également trois autres types de divorce mis à part celui susmentionné. Dans le cas d’un divorce pour faute, le demandeur doit pouvoir prouver la faute de son époux (se). Les deux autres formes de divorce sont le divorce pour altération définitive du lien conjugal et celui sur acceptation du principe de la rupture du mariage.

Les pièges à éviter

Tout au long de la procédure, il faut s’abstenir de faire certaines choses qui peuvent rendre la situation encore plus difficile avant la déclaration proprement dite du divorce. Vous devez toujours rester dans le domicile conjugal selon les accords tacites du mariage. En effet, partir de cette demeure est une faute, car il y a abandon du foyer conjugal. De plus, il ne faut pas mettre à jour une nouvelle relation amoureuse tant que le divorce n’est pas officiellement prononcé.