Prévention des escarres, une avancée majeure et 100 % française


Les ulcères de décubitus, plus connus sous l’appellation de escarres, sont des lésions qui touchent plus de 400000 personnes chaque année dans l’Hexagone. Un problème de santé mal connu du grand public qui l’associe systématiquement à l’univers des seniors. Pourtant, cela concerne également certaines personnes en situation de handicap, notamment celles qui sont en fauteuil roulant. La médecine moderne étant incapable de traiter rapidement de tels ulcères, une société basée en France a imaginé un dispositif pour prévenir les escarres du fessier.

Comment se forment les escarres, en particulier du fessier ?

Les escarres sont la conséquence d’une diminution drastique de l’oxygénation des tissus de manière localisée. Cette situation se produit dès lors qu’une personne reste immobilisée pendant une très longue période, que ce soit de façon allongée ou assise. En effet, en gardant la même posture pendant une longue période, les muscles, les tissus sous épidermiques et même la peau sont soumis à une compression. Cette dernière se fait entre une surface dure telle qu’un matelas et les os du squelette.

A lire également : Quels soins pour traiter et soulager les hémorroïdes internes ?

Il en résulte alors que de manière très locale, la circulation sanguine s’amenuise avec le temps. Plus ou moins rapidement, les tissus finissent par ne plus être irrigués par le sang. Privés d’oxygène et de nutriments, ils dépérissent. Cette nécrose se caractérise en premier par une rougeur très locale puis par la formation d’un ulcère. Dans les formes plus sévères, les ulcères de décubitus peuvent atteindre les os.

Gaspard innove dans le domaine de la prévention

La problématique des escarres est double. Tout d’abord, les traitements de la médecine actuelle ne sont pas en mesure de permettre une guérison rapide et complète de telles lésions. Sans négliger le fait qu’elles soient particulièrement douloureuses physiquement, elles provoquent également chez le patient une détresse psychologique.

A lire également : Myriam Ott Rabiet, Psychologue à Paris

De fait, la mise en place de mesures préventives est primordiale pour éviter toute apparition d’escarre. Ces mesures préventives sont parfaitement maîtrisées dans un cadre hospitalier ou médical, mais difficilement applicables en dehors.

C’est pour répondre à ce dernier point que Mister Gaspard a travaillé au développement d’une solution destinée spécifiquement à lutter contre les escarres du fessier chez les personnes en fauteuil roulant. Ce produit pour prévenir des escarres se base sur des mesures de pression grâce à des capteurs logés dans un tapis. Ces capteurs de haute précision sont destinés à déterminer comment l’utilisateur de ce système est installé dans son fauteuil. S’il est mal mis, il reçoit un texto par l’entremise d’une application mobile spécifique l’invitant à se remettre en place. Pour ce faire, il lui suffit de visualiser en direct sur son écran de téléphone comment il s’installe dans son fauteuil roulant.

Bien évidemment, pour chaque utilisateur, il est indispensable de paramétrer l’appli en fonction de ses données personnelles.

Si une bonne posture va évidemment dans le sens de la prévention des escarres, ce n’est pas suffisant en soi. Il faut également éviter de conserver la même position durant une trop longue période. Toujours en se basant sur les données enregistrées par les capteurs, l’appli est en mesure de dire si son utilisateur a suffisamment changé de position. Si tel n’est pas le cas, il reçoit un message l’invitant à corriger ce point.