Seniors : les astuces pour ne plus avoir froid

0

Tombée de la nuit aux alentours de 17 heures, chute de neige en altitude, extrémités des pieds et des mains congelées, nez qui coule, froid glacial dès l’aube, superposition de vêtements en mode oignon … cette année ne fait exception à la règle, l’hiver est bel et bien arrivé. D’ailleurs, il est des signes qui ne trompent pas ! 

Même si nous avons tous tendance à chauffer plus que nécessaire, la température idéale dans les pièces à vivre est de l’ordre de 19 degrés Celsius et de 16 pour les chambres. Mais si cela est facile à mettre en œuvre à la fleur de l’âge, en vieillissant, le corps s’adapte moins bien aux changements de température. Comment dès lors se chauffer et ce, sans alourdir la facture ?

Comment se chauffer de manière efficace ?

Le chauffage électrique à l’aide de radiateurs à inertie permet de bénéficier d’un bon confort de chauffe de par sa longue diffusion de chaleur. Dernier né des radiateurs électriques, le radiateur électrique à inertie diffuse la chaleur par rayonnement dans toute la pièce. Cela permet de chauffer autant les occupants que les objets qui composent la pièce. 

Il existe deux sortes de radiateurs électriques à inertie. Les radiateurs électriques à inertie sèche qui sont constitués d’une résistance électrique qui est en contact avec un cœur de chauffe réfractaire comme la brique haute densité, de la fonte, de la pierre de lave, du granit par exemple. Les radiateurs électriques à inertie fluide sont composés d’une résistance électrique qui est plongée dans un fluide chargé de diffuser la chaleur.

Dans tous les cas, le rayonnement permanent produit une chaleur douce, agréable et enveloppante. Des qualités qui permettent aux occupants de la pièce de s’y sentir bien.  

Quels sont les gestes pour réduire sa facture de chauffage ?

Une fois le choix fait, l’installation est simple et rapide

Afin de faire des économies de chauffage supplémentaires, il convient d’installer un programmateur, un thermostat électronique ou un régulateur pour en optimiser l’usage. Cette chaleur se prête particulièrement au pilotage du radiateur via ces dispositifs. Cela permet ainsi de maîtriser la température de la pièce mais aussi de ne pas devoir chauffer inutilement les pièces restées vides.

D’autres astuces permettent également d’y parvenir comme le fait de baisser la température de trois à quatre degrés Celsius si l’on s’absente plus de deux heures de chez soi, d’opter pour des modèles ” NF Electricité Performance”, de profiter du soleil pour réchauffer les pièces et d’aérer les pièces à minima dix minutes quotidiennement pour faire partir l’humidité et chauffer plus vite, sans oublier de bien descendre les stores et de fermer les volets la nuit. En parallèle, mieux vaut également calfeutrer ses huisseries et opter pour des menuiseries en double vitrage. 

Pourquoi les seniors ont-ils froid ?

En cause, l’hypothalamus. Cette glande à la base du cerveau fonctionne tel un thermostat pour réguler la température corporelle notamment, autour des 37 degrés Celsius. Mais au fil des ans, en prenant de l’âge, son action n’est plus aussi efficace. Raison pour laquelle, les seniors ont froid. 

S’ajoute à cela la diminution de l’isolant thermique naturel – réduction de la masse musculaire et de la couche de graisse qui se trouve sous la peau – qui empêche alors de lutter efficacement contre le froid. Et, parce que calibre des vaisseaux sanguins se rétrécie, le sang qui irrigue les mains et les pieds afflue moins rapidement et, la chaleur se disperse alors plus vite avant d’y parvenir. 

Il est donc normal et physiologique que les seniors aient tendance à être plus sensibles au froid.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com