Nouveaux tarifs postaux pour 2017, le prix des timbres en hausse


C’est officiel, les tarifs postaux vont à nouveau augmenter : la nouvelle a été annoncée par La Poste le 29 juillet dernier. A noter cependant que ce ne sera qu’à partir du 1er Janvier 2017 que le nouveau prix des timbres rouges et verts entrera en vigueur. Focus sur cette hausse inopinée ainsi que les conséquences qu’elle implique.

Hausse du prix des timbres, 85 centimes pour les rouges et 73 centimes pour les verts

Vendredi 29 juillet, La Poste a annoncé que les tarifs du courrier vont augmenter courant 2017. Début janvier, le prix des timbres va donc monter. Il faudra ainsi débourser 85 centimes et non plus 80 pour les timbres rouges et 73 centimes (au lieu de 70) pour les timbres verts.

Lire également : Une école de communication à Paris pour étudier dans les meilleures conditions

626012

Et si le coût des envois postaux a déjà connu une hausse de 3,6 % cette année, il faudra maintenant s’attendre à ce qu’à cela s’ajoute environ 3,1 % à partir du 1er janvier 2017. De quoi faire grincer les dents! En effet, ce nouveau tarif coûtera quand même plus de 40 euros par an en produits postaux. Pour en savoir davantage concernant le nouveau prix des timbres (rouges, verts, gris, Colissimo…), rendez-vous sur www.tarifspostaux.info.

A lire également : L’émergence des sites de rencontre en ligne

Augmentation des tarifs postaux en 2017, La Poste explique pourquoi

Bien que la hausse du prix des timbres ne soit pas vraiment une surprise pour la plupart des Français, elle n’en reste pas moins inopinée. D’ailleurs, nombreux sont les citoyens mécontents suite à cette annonce, accusant les tarifs de devenir trop chers. La Poste s’est sentie obligée de donner des explications pour justifier cette prise de décision importante. Le but est de « assurer la pérennité du service universel dans un contexte de baisse des volumes du courrier » annonce-t-elle.

b294b5c9ce06a59c4db3649451f7

Rappelons en effet que depuis l’apparition des systèmes de communications électroniques notamment l’e-mail, surtout dans le secteur professionnel, le volume de courriers physiques a nettement baissé.

Vers un surcoût des colis postaux ?

Encadrés par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), les frais postaux suivent un dispositif sur 4 ans qui prévoit chaque année, la hausse du prix des timbres et colis postaux. Mais cela ne risque-t-il pas d’entraîner La Poste vers un trop grand surcoût au niveau des tarifs ? Notons en effet qu’ils ont déjà augmenté de 7,8 % en 2015, puis de 3,8 % en 2016, et plus une nouvelle hausse de 3,1 % prévue en 2017. Des craintes que le géant du courrier français souhaite apaiser en affirmant que la hausse annuelle ne sera limitée qu’à environ 2 euros par ménage.

En attendant, il sera toujours possible de se faciliter la vie et d’envoyer ces colis moins chers par le biais de Colissimo dont les tarifs resteront stables et inchangés en 2017.