Un droit protecteur du salarié ou de l’employeur ?


Avocat Kiman

S’il existe un droit qui évolue en parallèle avec les besoins de la société, c’est bien le droit du travail. Mais il arrive souvent que le législateur n’arrive pas à entamer une réforme assez efficace pour résoudre les problèmes des salariés et des employeurs. On a constaté récemment l’échec de ces trois lois successives votées par le parlement laissant le sort du salarié aux mains de son employeur avantagé par le Code du travail. Pour défendre ses prétentions légitimes, le salarié n’aura d’autres choix que de s’adresser à un avocat dans le cadre d’un licenciement à paris, expert en la matière et seul capable de détecter les failles des dispositions législatives.

L’échec de la réforme du Code du travail

La réforme de la législation vise la promotion des dialogues collectifs pour améliorer la condition de vie de chacun dans l’entreprise. Il s’agit d’un énorme défi pour le gouvernement. Pourtant cette réforme risque d’être instrumentalisée par les groupes de pression. La place de l’avocat est donc plus importante que jamais important en tant que négociateur et rédacteur d’acte juridique. Les trois nouvelles lois sur le travail bouleversent énormément l’ordonnancement juridique. Mais, la plupart des concernés ne sont pas souvent enclins à mesurer l’impact de cette modification sur leur situation. En effet, occupé par son travail, le salarié ne pourra pas en tout temps se tenir au courant des dernières nouvelles. Le droit du travail perd de plus en plus en simplicité. Pour s’y retrouver, l’on a besoin de l’assistance d’un avocat professionnel en droit du travail. Et cela avant, durant et après les contentieux.

L’impérative assistance de l’Avocat.

L’Avocat est donc le seul allié efficace de celui qui compte obtenir réparation du tort qu’on lui a causé. En effet, seul il ne sera pas en mesure d’utiliser correctement l’arsenal législatif contre l’autre partie, généralement son employeur. Ce dernier dispose évidemment d’assez de moyens économiques pour se défendre. La plupart des litiges tournent autour des licenciements et le non-respect des droits sociaux du salarié. Les nouvelles lois ne réussissent à la fin qu’a encombrer davantage le Code du travail, déjà épais. Cela ne fait qu’accroître un peu plus le travail du conseil de prud’hommes. Toutefois, pour offrir une solution de rapidité aux clients les avocats choisissent la négociation et les moyens pacifiques pour résoudre un conflit. On constate cependant le fait que le droit du travail, censé protéger le salarié, devient aujourd’hui un outil pour l’engouffrer un peu plus dans la précarité. Toutefois, les Avocats suivent en même temps l’évolution du droit et cherchent constamment des solutions pour leurs clients.