Immo

Comment négocier efficacement un contrat de location de bureau à Paris ?

La pénurie de bureaux dans la ville de Paris oblige certains futurs locataires à signer le contrat de bail sans l’examiner. En procédant ainsi, il est possible que l’acte de location contienne des clauses qui ne vous conviennent pas. Pour ne pas alors avoir à faire face à de mauvaises surprises, il est conseillé de négocier son contrat de location. Pour être considérée comme bien mise en œuvre, cette négociation doit concerner des points spécifiques.

La durée de la location

Un bon contrat de location de bureau doit pouvoir préciser la durée du bail. Ce temps précisé dans l’acte vous convient-il ? Est-ce qu’il se trouve en phase avec le nombre d’années sur lequel vous souhaitez mener vos activités ? Ce sont autant de questions que vous devriez vous poser ; raison pour laquelle ce point importe.

Lire également : Comment choisir sa compagnie de déménagement ?

Vous devez savoir que la durée d’une location de bureau à Paris dépend de la nature de l’activité que vous comptez y mener. Si cette dernière est libérale et réglementée (comme les avocats et médecins) ou non (comme les conseillers stratégiques), le type de bail à considérer est celui professionnel.

Dans ce cas, vous pouvez rendre les lieux à tout moment, mais ils sont à louer pour une durée de 6 ans au moins. Lorsque votre activité n’appartient à aucune des catégories sus-évoquées, alors le bail est commercial. Ici, la durée de location du bureau doit être comprise entre 9 et 12 ans. Vous ne pourrez libérer les lieux qu’au bout de 3, 6 ou 9 ans d’occupation.

A découvrir également : Comment entretenir sa toiture en tuiles

Le montant du loyer

La somme à payer comme loyer dans le cadre d’une location n’est pas réglementée. Le propriétaire du bureau est donc libre de fixer ce montant. En raison de cette liberté, il peut exagérer au niveau de la valeur du loyer. Il est possible que vous ne vous en rendiez pas compte.

C’est pour cela que vous devez demander au propriétaire de vous énumérer les éléments sur lesquels il s’est basé pour faire son estimation. S’il y a des points qui vous paraissent superflus, vous devriez vous prononcer dessus.

Aussi faudrait-il que vous vous renseigniez sur les loyers de bureau dans la zone. Ce site https://www.deskeo.com/ peut par exemple vous aider. Ainsi, vous saurez s’il y a un abus. Par ailleurs, pensez également à discuter des conditions dans lesquelles le loyer sera révisé, s’il arrivait que cela se produise.

La négociation de la répartition des charges

Il est énoncé dans tout contrat de location de bureau, les travaux et charges incombant au locataire puis au bailleur. Généralement, ce dernier prend en charge les travaux lourds relatifs à la structure du local. Quant au locataire, il s’occupe des frais de réparations courantes et d’entretien.

C’est une répartition mise en place par la loi. Il faut noter que celle-ci ne concerne que le bail commercial. Cela signifie que dans le cas du bail professionnel, il n’y a pas de contraintes. Vous pouvez donc profiter de cette faille et négocier vos charges dans le cadre de la location de bureau.