Des maisons originales pour le bien de la nature !


Maison-ecologique

Vous souhaitez une maison écologique, économique et qui vous plaise ? C’est possible ! Optez pour une maison à récupération d’énergie et une isolation renforcée.

Un habitacle plus naturel, effet dépaysant garanti

Tout d’abord, quelques précisions sur la récupération d’énergie et l’isolation renforcée.
La récupération d’énergie, c’est choisir les énergies renouvelables qui dégagent peu de gaz à effet de serre, pouvoir produire de l’eau chaude via un système solaire, se relier à un réseau de chaleur d’énergie renouvelable, utiliser une pompe à chaleur…
L’isolation renforcée quant à elle consiste à isoler les espaces perdus avec de la laine de verre (soufflée). Il est important de ne pas oublier ne les combles !

Pour une maison écologique et pour maximiser l’effet de l’isolation et de la récupération d’énergie, le choix des matériaux est aussi extrêmement important : optez pour des murs solides qui apportent de l’inertie thermique comme la brique ou le bois, mais aussi les matériaux modernes comme la brique Monomur et le béton cellulaire.
Outre ces nouveaux composants, le bois offre un aspect naturel indéniable très esthétique. Il offre aussi une isolation thermique naturelle grâce à ses qualités isolantes. Une maison en bois est plus isolante (15 fois plus qu’une en béton !), plus respirant, elle permet d’importantes économies de chauffage, offre de l’air frais l’été et toujours une atmosphère saine.

Les vérandas, ces « plus » qui sont de véritables gains de place !

Beaucoup moins couteux que de faire un agrandissement, les vérandas n’ont que des points positifs !
Les vérandas, en plus d’être pratiques, produisent de l’énergie, chauffent l’eau et sont isolantes ! Plusieurs solutions peuvent les accompagner : des toits photovoltaïques, des planchers chauffants électriques ou à circulation d’eau, des radiateurs encastrés dans le sol ou en plinthes pour éviter la condensation et l’effet « paroi froide », des stores extérieurs et intérieurs…

Une pièce en plus qui peut faire office de véritable pièce à vivre conviviale.
Les vérandas bioclimatiques servent à capter et à stocker la chaleur du soleil, l’hiver elle augmente rapidement la température intérieure tout en réduisant la consommation d’énergie. Elle doit, par contre, être exposée au sud, avec une grande surface vitrée, et au minimum elle doit être de 20m².

Et pour finir, qui dit véranda dit… système de ventilation et d’aération ! Le premier diffusera l’air chaud dans toute la maison et le second évitera les trop grosses chaleurs.