Le double vitrage: parfait allié pour une rénovation énergétique


isolation thermique des murs

Impossible de ne pas mentionner le double vitrage quand on parle de rénovation énergétique d’un logement. Il s’agit d’une paroi vitrée constituée de 2 vitres parfaitement étanches séparées par une lame d’air ou de krypton. Le double vitrage contribue à rendre les portes et les fenêtres à la fois plus étanches et isolantes. D’ailleurs, l’installation de parois à double vitrage compte aujourd’hui parmi les travaux prioritaires pour une meilleure étanchéité ainsi qu’une isolation thermique renforcée de la maison.

L’importance du double vitrage dans la rénovation énergétique

Les portes, fenêtres et parois vitrées sont responsables de 10 à 15% des déperditions de chaleur et d’énergie dans la maison. Le double vitrage compte parmi les meilleures solutions pour garantir une meilleure étanchéité des portes et fenêtres ainsi qu’une isolation thermique renforcée. D’où son importance dans le cadre de la rénovation énergétique d’un logement. Il faut en effet savoir que la rénovation énergétique a pour but de procurer une habitation à la fois plus économique et écologique. Or, l’installation de double vitrage permet aux foyers de faire d’importantes économies sur leur consommation de gaz, d’électricité ou de fioul en hiver. L’isolation thermique renforcée grâce au double vitrage permet aussi d’économiser sur l’utilisation du climatiseur en été, en gardant l’intérieur de la maison toujours au frais. Elle permet également de réduire les émissions de CO2.

Le double vitrage pour une meilleure efficacité énergétique de la maison

La pose de double vitrage favorise une meilleure efficacité énergétique de la maison. Le double vitrage permet en effet de renforcer l’étanchéité et l’isolation thermique des portes et fenêtres, et empêcher 10 à 15% des déperditions de chaleur et d’énergie. Il contribue ainsi à réduire les dépenses énergétiques des foyers et permet de réaliser jusqu’à 20-30% d’économie sur la facture de chauffage annuelle.
La pose de double vitrage permet donc de réduire durablement la facture de chauffage. Les travaux représentent, certes, un investissement assez conséquent, mais le prix à l’achat du vitrage peut être réduit grâce à différentes aides telles que le CITE (ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) qui est accordé dans le cadre de la rénovation énergétique d’une résidence principale . Le double vitrage représente ainsi une solution économique qui peut être rentabilisée rapidement. Par ailleurs, le marché offre aujourd’hui la possibilité d’acquérir des portes et des fenêtres performantes en matière d’isolation et d’étanchéité et pourtant peu coûteuses. C’est notamment le cas des portes et fenêtres en PVC qui comptent aujourd’hui parmi les modèles les plus performants et les moins chers du marché.

Double vitrage et crédit d’impôt 2016

L’installation de portes et fenêtre double vitrages représente un investissement assez conséquent. Mais comme il s’agit d’un investissement permettant d’optimiser l’efficacité énergétique de la maison, elle permet de bénéficier du crédit d’impôt 2016 ou CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Il s’agit d’une aide financière mise en place par l’État pour encourager la rénovation énergétique dans les résidences principales. Le crédit d’impôt 2016 permet ainsi de bénéficier de 30% d’économies sur les frais d’achat du double vitrage, à condition de remplir certaines formalités. Afin de bénéficier du crédit d’impôt pour l’installation de portes et fenêtres double vitrage, il est en effet important que les portes, les fenêtres ainsi que leur installation soient conformes à un certain nombre de critères : d’abord, il est indispensable que les portes et les fenêtres double vitrage présentent un indice de transfert thermique ≤ 1,4 (pour les modèles en PVC), ≤ 1,6 (pour les modèles en bois) et ≤ 1,8 (pour les modèles en alu). Ensuite, l’installation du double vitrage doit être faite par un professionnel RGE (ou Reconnu Garant de l’Environnement) afin de garantir une étanchéité et isolation quasi-parfaite des portes et fenêtres.