Actu

Installer un monte escalier: une tâche compliquée

monte escalier

Installer un monte escalier chez soi permet de récupérer une liberté de mouvement et une sécurité optimale lorsque l’on a quelques difficultés à se déplacer. Il existe plusieurs types d’appareils qui s’installent sur des escaliers droits, courbes, ou même en extérieur et la difficulté, ainsi que le temps d’installation, dépend du modèle choisi.

L’installation d’un fauteuil monte escalier est un travail minutieux qui peut prendre de 1 à 2 heures, pour les installations les plus simples, et jusqu’à 1 ou 2 jours lorsque cela est un peu plus compliqué.

A découvrir également : Œuvrons ensemble pour préserver l’environnement

Les différents types de monte-escaliers

Il existe deux principaux types de monte-escaliers : les fauteuils monte-escalier et les monte-escaliers à plateforme, selon la configuration de votre escalier, ils pourront soit le longer, soit monter à la verticale. Ce sont des appareils électriques et munis de batteries, certains modèles sont même équipés d’une ceinture de sécurité et d’un coupe-circuit, pour une plus grande sécurité.  La pose sera plus ou moins longue et difficile selon le type de monte escalier à installer et surtout selon la configuration des lieux.

Les précautions à prendre

L’installation d’un monte-escalier nécessite la pose d’un rail de circulation, fixé au mur, et qui suit la forme de l’escalier. Une fois le rail posé, on y adapte soit le fauteuil, soit la plateforme. Ces travaux conséquents qui peuvent toucher à la structure de l’habitation doivent être effectués dans les règles de l’art. Même si il est possible légalement pour un particulier d’installer lui même un monte escalier ,dans la pratique l’opération s’avère périlleuse. Ceci d’autant plus que la garantie constructeur ou concessionnaire ne s’applique que sur les appareils ayant été posés par des professionnels agréés. Enfin, il faut savoir qu’un taux de TVA réduit s’applique à ce type de travaux, cette économie substantielle pousse la plupart des particuliers à faire appel à des installateurs professionnels.

A lire en complément : Comment trouver une bonne baby-sitter ?

 

 

Les avantages d’un monte-escalier chez soi

Opter pour l’installation d’un monte-escalier chez soi présente de nombreux avantages. Cela permet aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap de conserver leur indépendance et leur autonomie. Grâce à cet équipement, elles peuvent se déplacer facilement et en toute sécurité dans leur propre maison, sans avoir besoin d’aide extérieure.

Un autre avantage non négligeable est le gain de temps et d’énergie que procure un monte-escalier. En effet, pour les personnes qui éprouvent des difficultés à monter ou descendre les escaliers, chaque trajet peut rapidement devenir une épreuve physique épuisante. Avec un monte-escalier, ces contraintes sont atténuées, voire éliminées, ce qui permet de gagner en confort et en efficacité.

Les étapes pour l’installation d’un monte-escalier

Cette section détaillera les étapes à suivre pour l’installation d’un monte-escalier. Pensez à bien souligner que chaque situation peut présenter des défis uniques, il est donc recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour réaliser cette tâche.

Avant toute chose, il faut procéder à une vérification minutieuse du lieu et de son environnement. Pensez à bien prendre en compte les dimensions exactes des escaliers afin de choisir le modèle adapté. Un technicien spécialisé effectuera aussi une évaluation complète pour s’assurer que l’emplacement convient aux exigences techniques du monte-escalier.

Une fois la vérification réalisée, il est temps de fournir tous les documents nécessaires et d’obtenir les autorisations requises. Cela peut inclure des permis municipaux ou des approbations spécifiques selon votre zone d’habitation. Assurez-vous de réunir tous ces éléments avant d’entamer le processus d’installation.

La troisième étape consiste à régler tous les détails logistiques avec l’équipe chargée de l’installation. Cela comprend notamment la planification des dates et heures convenables, ainsi que la prise en compte d’autres contraintes pouvant affecter le chantier (par exemple, les horaires de travail ou la présence d’autres équipements).

Lorsque le jour de l’installation arrive, les techniciens qualifiés se mettent au travail. Ils commencent par préparer l’espace en protégeant les zones environnantes pour éviter tout dommage. Ils procèdent à l’assemblage du monte-escalier conformément aux instructions du fabricant et aux normes de sécurité en vigueur.

Une fois le monte-escalier assemblé, l’équipe procède à des tests rigoureux. Ils s’assurent que tous les mécanismes sont correctement installés et fonctionnent parfaitement. Des ajustements sont effectués si nécessaire afin de garantir un fonctionnement optimal.

Une fois les tests terminés avec succès, l’équipe vous expliquera en détail son utilisation et ses fonctions. Votre sécurité est primordiale, pensez à bien comprendre comment utiliser correctement le monte-escalier ainsi que toutes ses caractéristiques de sécurité. N’hésitez pas à poser toutes vos questions jusqu’à ce que vous soyez complètement à l’aise avec son utilisation.

Dans cet article, nous avons abordé brièvement quelques précautions à prendre lorsqu’il s’agit d’installer un monte-escalier dans votre domicile. Cependant, chaque cas peut être unique.