La technologie avance concernant la greffe de barbe

0

Le port de la barbe est tendance

La barbe est incontestablement le symbole de la virilité. Elle est même l’image la plus visible que l’on veut donner de soi, l’atout séduction par excellence. Portée courte, longue, ou barbe de trois jours, la barbe exige un contour et une forme soignés et réguliers. Les people et autres publicitaires ne s’y trompent pas en exhibant des barbes impeccables qui ont de quoi faire pâlir ceux qui éprouvent quelques difficultés à obtenir le même résultat. Des solutions existent pourtant pour toutes les configurations de barbe et pour tous les profils. Une pilosité irrégulière ou à trous, voire mal adaptée au contour du visage peut maintenant être résolue par une greffe de barbe réalisée en fonction du désir particulier du patient. Il faut savoir que l’homme qui éprouve des difficultés avec sa barbe éprouve des difficultés dans sa vie, son intégrité physique et psychique sont remise en cause, souvent surtout par lui-même, il perd la confiance en lui. La greffe de barbe peut également servir à masquer des imperfections de la peau ou des cicatrices disgracieuses apparues suite à un accident ou suite à la poussée d’acné survenue à l’adolescence. Elle peut corriger l’aspect du bas du visage et le chirurgien se conformera au choix du patient quant à la forme à lui donner en harmonie avec l’ensemble de la face et du cou.

La greffe de barbe, la solution

Il n’est plus nécessaire de souffrir chaque matin en se regardant dans le miroir parce qu’on est insatisfait de sa barbe, voire qu’on est imberbe. Après le miroir du matin, vient le regard des autres que l’homme qui se sent diminué du fait de l’aspect de sa barbe doit affronter quotidiennement. Même si personne ne lui en fait jamais la remarque, lui aura l’impression qu’on le juge moins viril ou moins attirant que d’autres, il en perdra ses moyens dans la vie professionnelle mais aussi dans la vie personnelle. C’est le moment d’agir, il n’y a rien de plus simple que de consulter un spécialiste d’implantation capillaire. Si à première vue la démarche paraît quelque peu inhabituelle ou incongrue, il faut savoir que les techniques de greffe de barbe sont devenues tout à fait courantes et l’on serait étonné de savoir que tel ou tel homme dont on admire la barbe fournie et bien soignée dont on rêve depuis si longtemps, a tout simplement eu recours à une greffe. Il est très facile de se procurer des informations sur la greffe de barbe, en toute simplicité et en toute confidentialité.

La technique de la greffe de barbe

Avant toute intervention, le chirurgien et le futur greffé choisissent ensemble la forme de barbe qui conviendra le mieux non seulement au visage du patient mais aussi et surtout à l’idée mentale qu’il s’est forgée du résultat qu’il souhaite obtenir. Sous anesthésie locale, la greffe de barbe se fait en ambulatoire et dure généralement entre deux et trois heures. Le chirurgien prélève un à un les cheveux très fins implantés au sommet de la nuque qui sont très proches de la texture des poils de barbe et repoussent à une vitesse similaire. Le taux de trans section (perte) est minime pour ce genre d’opération manuelle. Pour reconstituer une barbe, environ 1000 à 1500 greffons sont nécessaires, le praticien les implante alors en fonction de la décision qui a été prise au préalable, en tenant compte de leur direction et de l’espace entre les poils pour aboutir à une barbe fournie et harmonieuse, à l’aspect naturel. Au bout d’une semaine environ, les légers gonflements des joues qui ont pu apparaître, disparaîtront en même temps que les petites démangeaisons ou rougeurs. Au bout d’environ trois mois les poils définitifs commenceront à pousser.

Les résultats de la greffe de barbe

Au bout de six mois à un an, le résultat de la greffe de barbe produit tous ses effets. Après les quelques désagréments du début, vite oubliés, le résultat devient définitif. L’homme se sent confirmé dans sa virilité et son sex appeal, il ne craint plus de paraître diminué, au fur et à mesure la confiance en soi gagne du terrain. Sa barbe est alors bien fournie, régulière, en parfaite harmonie avec son visage et l’image qu’il veut donner de lui-même. Il ne lui reste plus qu’à entretenir cette belle pilosité et il peut varier les plaisirs en changeant de longueur ou de forme. Selon les cas, les imperfections de sa peau qui l’handicapaient ou le manque de poils ou de régularité de ces poils de barbe ont disparu et le miroir ne sert plus à affronter une situation jugée difficile mais à se faire beau en prenant grand soin de cette nouvelle barbe qui est d’autant plus appréciée qu’elle n’allait pas de soi. Il n’est plus nécessaire à l’heure actuelle de se laisser déstabiliser par ce genre de désagrément alors que les solutions sont accessibles à tous.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com