L’épilation à la lumière pulsée : comment ça marche, son prix, les contre-indications…


Souffrir pour être belle. On pourrait penser que cette expression a été créée pour parler de la douloureuse corvée de l’épilation. En effet, ce rituel désagréable et parfois même douloureux est le lot de nombreuses femmes. Chacune a sa technique de prédilection : le rasoir, la cire ou encore l’épilateur électrique sont autant de techniques qui ont leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Depuis quelques années, l’épilation définitive grâce à la lumière pulsée commence à faire des adeptes. Pour tout savoir sur ce mode d’épilation, suivez le guide.

En quoi consiste l’épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée est une méthode d’épilation semi-permanente. Pour ce faire, cette technologie utilise un faisceau de lumière intense projeté par une lampe flash afin de détruire la mélanine du poil.
On parle d’épilation semi-permanente car cette méthode permet d’éradiquer les poils de manière durable. Cependant, il est nécessaire d’en entretenir les effets au bout de 2 à 3 ans afin d’éviter la repousse des poils.

L’épilation à la lumière pulsée est-elle faite pour vous ?

Commençons par la question de la douleur : si vous faites partie des plus douillettes, rassurez-vous ! Cette méthode n’est pas aussi indolore que le rasoir, mais elle est largement moins douloureuse que l’épilation à la cire ou à l’épilateur.
En ce qui concerne l’efficacité de l’épilation, vous verrez une réelle différence si vous avez des poils foncés. En effet, la mélanine noire dont les poils foncés sont largement pourvus est facilement détectée et éliminée par la lumière pulsée.
De plus, les peaux pales sont plus adaptées à cette technique qui n’a pas d’effet sur les peaux mates et noires.
Afin d’éviter tout risque de mauvaise réaction au traitement, le professionnel procède toujours à un diagnostic complet pour vérifier qu’il n’y a pas de contre-indication. C’est souvent le cas lorsque vous prenez certains produits photosensibilisants qui vont à la lumière pulsée.
De par leur sensibilité particulière, les femmes enceintes ne peuvent pas pratiquer cette épilation.

Pour quel budget ?

L’épilation à la lumière pulsée s’est largement démocratisée depuis quelques années. Cependant, elle constitue malgré tout un investissement. En effet, plusieurs séances sont nécessaires afin de venir à bout de tous les poils. Le budget à prévoir pour ce traitement dépend aussi des zones que vous souhaitez épiler. En effet, certaines zones peuvent nécessiter plus de séances selon votre pilosité. Pour alléger un peu la facture, il est possible de bénéficier de prix préférentiels en optant pour un package.