Le marché de l’immobilier en Espagne, quelles risques à prendre?


L’Espagne est un très beau pays, un de ces destinations qui attirent les touristes. Mais en plus de cela, L’Espagne est aussi un très bel endroit où vivre car la vie y est tranquille. Pour prévoir d’y vivre, il faut déjà avoir une idée de la maison dans laquelle s’installer et pour cela il faut investir. Que ce soit dans une maison déjà construite ou dans un terrain sur lequel faire sa construction, l’achat en Espagne nécessite un grand investissement budgétaire. Il faut ainsi connaitre l’immobilier dans le pays avant tout investissement.

Conseils à suivre avant de s’engager dans un bien immobilier

Quand on habite à l’étranger et que l’on ne maitrise pas la législation sur le pays d’acquisition ni le ventes immobilières rosas , il faut avant toute chose s’assurer de quelques détails. Il est d’abord obligatoire de connaitre à l’avance le type de bien rechercher. En le définissant, il est plus facile de limiter les recherches. Donc, doivent être définis, les caractéristiques du bien, le standing, la surface et le nombre de pièces, le jardin, piscine et la vue. Ces critères vont faciliter la tâche aux agences. Après, il faut également définir à l’avance son projet avec le bien, acheter pour une éventuelle expatriation ou achat pour en faire un accueil pour les vacances ou encore une simple location. En troisième lieu, il ne faut pas manquer de faire des visites. En effet, la visite des lieux est d’une importance capitale, à commencer par la ville et le quartier puis par tous les biens immobiliers proposés. Même si certaines offres sont déjà disponibles en image sur Internet, des tromperies sont également possibles. Donc pour être sur d’investir sur la bonne offre, il faut le voir de ses propres yeux. De plus munie de ses lunettes de vue, la personne peut inspecter l’endroit jusqu’aux moindres détails même dans les recoins les plus cachés.

Démarche à prendre

Après avoir trouvé le bien recherché, le temps est venu de procéder à l’acquisition. Mais avant de signer il faut également s’assurer de faire un achat au meilleur prix. Le mieux est alors de faire de vives comparaisons avant de s’engager. Certains ont même recours à la Voyance par chat pour être sûr de ne pas se tromper sur l’immeuble. Après il faut appeler un expert pour contrôler les lieux par rapport à la dureté et à la résistance des matériaux mais surtout par rapport aux finitions. Aucun vice ne doit être trouvé sur la place. Ensuite, il faut également vérifier tous les papiers pour être sûr qu’il ne s’agisse pas d’un stellionat. Pour avoir cette garantie, il faut solliciter une « nota simple informativa » auprès du Registre de la propriété. Il doit également être demandé au vendeur des pièces sur le paiement des impôts sur l’immeuble, des preuves récentes de paiement de l’électricité ainsi que tous les documents en relation avec le bien. C’est seulement après tout cela que la personne peut réserver le bien en payant ce qu’ils appellent le «paga y senal».