Actu

Quel est le coût d’une assurance loyer impayé ?

assurance loyer impayé

La GLI (Garantie Loyer Impayé) est une assurance qui permet de couvrir le propriétaire d’un logement sur le risque d’impayés du loyer. En effet, sécuriser sa location est important surtout si déjà la plupart des travailleurs ont un litige avec le bailleur. En dehors des impayés, la garantie loyer impayé couvre les frais de contentieux et protège contre les dégradations locatives. Cependant, beaucoup s’inquiètent concernant le prix de cette assurance. Découvrez dans ce mini guide, le prix de l’assurance pour loyer impayé.

Prix de l’assurance loyer impayé : comment est-il calculé ?

La garantie loyer impayé favorise la prémunition du bailleur des potentiels manquements de la part de son locataire. Ainsi, en cas de sinistre, la société d’assurance indemnise le propriétaire en contrepartie de cotisations mensuelles. Le loyer à couvrir est donc un facteur déterminant du prix de l’assurance loyer impayé.

Lire également : Les avantages de souscrire à une assurance marchandises transportées ?

En fonction du contrat, il représente entre 2,5 et 5 % du loyer par an avec charges comprises. Malgré son coût non négligeable, l’assurance loyer impayé apparaît comme une sécurité nécessaire et attractive au regard d’une potentielle défaillance du locataire. En effet, le nombre de personnes incapables de payer leur loyer de façon mensuelle excède 1,5 million. Ceci est valable même pour un léger loyer.

À titre d’exemple, si vous êtes à 20 mois d’impayés pour un loyer mensuel de 700 euros, votre dette grimpera facilement à 14 000 euros sans oublier les frais de procédure qui s’élèvent à 5 000 euros. C’est une somme importante qui pourrait sans nul doute avoir de dramatiques conséquences pour le propriétaire surtout si ce dernier doit rembourser un prêt immobilier.

A voir aussi : Veillez à l’hygiène de votre animal avec des produits adaptés

Prix de l’assurance loyer impayé

Le coût de l’assurance loyer impayé dépend de deux grands facteurs. Il s’agit des garanties de base et celles opérationnelles.

Les garanties de base

Les contrats d’assurance varient d’une formule à une autre et d’un assureur à un autre. C’est l’assureur qui détermine en réalité la présence ou non d’une franchise, le plafond d’indemnisation, la durée des garanties, les garanties incluses, etc. Généralement, deux garanties de base englobent l’assurance loyer impayé.

Prise en charge des impayés

En tenant compte des conditions du contrat d’assurance, l’assureur va indemniser vos loyers impayés. Le plafond d’indemnisation d’une bonne assurance loyer impayé est de 50 000 € valable 30 mois. Un loyer est classé comme impayé au 2e mois du non règlement.

Prise en charge des détériorations immobilières

Encore appelées dégradations locatives, les détériorations immobilières sont causées par le locataire. Le mobilier n’étant pas protégé par l’assurance loyer impayé, l’assureur vous indemnisera uniquement des dégradations et destructions immobilières. Pour prouver l’état de dégradation, vous devez fournir l’état des lieux de sortie et d’entrée. L’assureur se chargera de vous indemniser concernant la mise en état des lieux.

Les garanties opérationnelles

Les garanties opérationnelles font généralement objet de surprime. Elles sont au nombre de quatre.

Prise en charge des frais de contentieux et de procédure

La couverture de base comprend déjà cette garantie. Entre autres, l’assureur vous remboursera les frais d’expulsion du locataire ainsi que ceux de recouvrement des loyers impayés. En fonction des termes du contrat, procédure judiciaire, remplacement des serrures, honoraires d’huissier, envoie de mis en demeure…, seront pris en compte.

Protection juridique

Encore appelée garantie recours, la protection juridique concerne tous les autres contentieux que vous aurez avec votre locataire. Il s’agit par exemple d’un litige concernant une restitution du dépôt de garantie.

Départ précipité du locataire

Le départ précipité est celui que le locataire effectue sans préavis préalable. L’assurance dans ce cas vous permettra de percevoir une indemnisation pour loyers non perçus occasionnés par le départ imprévu du locataire.

Carences locatives ou vacances locatives

C’est une garantie qui couvre les pertes de loyers dues à une non occupation du logement. Cette dernière peut être causée par la difficulté à trouver des locataires. Assez rare, cette garantie onéreuse vous assure néanmoins un revenu à durée déterminée même en cas d’inoccupation du logement.

Assurance loyer impayé pas chère : comment la trouver ?

assurance loyer impayé

Faites une comparaison des offres d’entreprises d’assurance disponibles sur le marché, si vous désirez avoir une assurance loyer impayé au meilleur prix. Il existe aujourd’hui de nombreux sites capables de vous aider dans cette quête. Pour cela, il vous suffit de donner les renseignements concernant les garanties souhaitées ainsi que votre logement.

En définitive, le prix de l’assurance loyer impayé représente un pourcentage allant de 2,5 à 5 % du loyer annuel. Il est calculé en tenant compte non seulement des garanties de base, mais aussi des garanties opérationnelles.