A quoi sert une traduction technique ?


S'informer sur la traduction technique

La traduction est une profession au service de la communication. Son but est de rendre accessible aux locuteurs d’une langue « cible » le contenu d’un document rédigé dans une autre langue « source ». Elle a plusieurs branches telles que : la traduction littéraire, la traduction assermentée et la traduction technique. À travers cet article, nous nous intéresserons au cas particulier de la traduction technique.

Traduire des documents professionnels

Traduction technique des documents

La principale différence entre les professionnels de la traduction est relative au type de documents qu’ils peuvent traduire. À titre illustratif, la traduction littéraire prend uniquement en compte les œuvres littéraires, alors que la traduction technique a rapport avec des documents professionnels. Le traducteur technique peut donc être utile à plusieurs domaines d’activités.

D’après un rapport de la société française des traducteurs, plus de 20 domaines sont concernés par ce type de traduction. C’est notamment grâce à elle que se fait la traduction des notices de médicaments, des textes de lois, de guide d’utilisation…

Pour étendre le marché d’une entreprise

Les moyens de communication disponibles aujourd’hui offrent plusieurs possibilités de développement aux entreprises. Ces dernières peuvent donc étendre leur sphère d’influence à un marché plus grand. Mais pour y arriver, il est indispensable de briser la barrière linguistique. La traduction technique peut donc être utile pour la bonne traduction des fiches de description du produit et/ou du service proposé.

Ce besoin est d’autant plus urgent lorsque le texte à traduire contient des expressions appartenant à un jargon spécifique. Le traducteur doit donc avoir une bonne maitrise des termes propres au secteur pour lequel ses services sont sollicités.

Assurer la transparence de gestion au sein d’une entreprise

Traduction technique d'un con

Dans certaines entreprises, notamment les groupes internationaux, les actionnaires ont généralement des nationalités différentes. Face à cette diversité de langues officielles, il se pose un problème de choix de la langue dans laquelle les documents doivent être rédigés. C’est un fait que l’anglais a été adopté par plusieurs compagnies, cependant sa maitrise n’est pas un acquis pour tous. Il convient de faire une traduction technique la plupart des documents d’aide à la prise de décision (bilan comptable, compte rendu de réunions, études de marché, etc.). Les décideurs pourraient donc décider en toute connaissance de cause.

Au service des institutions internationales

Les organismes internationaux comme l’ONU, l’Union européenne, et l’UNESCO ont très souvent besoin des services des professionnels de la traduction technique. Ceci dans le but de rendre accessible aux citoyens du monde le contenu de leurs différentes publications. La traduction de discours et communiqués de presse, le sous-titrage des vidéos sont quelques-unes des tâches qu’une agence de traduction technique peut accomplir. La qualité est garantie puisque le travail s’effectue en plusieurs étapes.

Le processus de traduction technique

Préparer une traduction technique

La traduction d’un document par une agence de traduction technique s’effectue en 5 étapes. La première étape consiste en une estimation du coût de travail et du délai de réalisation des travaux. Après cela, le traducteur procède à la constitution d’un glossaire des terminologies nécessaires dans les langues concernées. Il peut alors procéder à une première phase de traduction à laquelle succède une première relecture. Ensuite vient le moment de la relecture technique et la justification du document.

Il est aussi possible d’associer la traduction technique avec les logiciels de TAO (Traduction Assistée par Ordinateur). En effet, la majeure partie des traducteurs utilise une mémoire de traduction pour accélérer leur rythme de travail.